•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal éclipse Alexander Zverev à Rome

Il salue la foule les bras en l'air.

Rafael Nadal

Photo : AP / Fabrizio Corradetti

Agence France-Presse

Rafael Nadal a décroché vendredi sa place en demi-finales du Masters sur terre battue de Rome en prenant sa revanche sur Alexander Zverev, qui l'avait éliminé à Madrid la semaine dernière.

L'Espagnol a cette fois dicté sa loi en deux manches de 6-3 et 6-4 et deux heures de jeu.

Après ses éliminations précoces aux Masters 1000 de Monte-Carlo et de Madrid, chaque fois en quarts de finale, Nadal confirme sa montée en puissance à l'approche de Roland-Garros avec un match très solide où il n'a laissé que peu d'espoirs à Zverev.

Après son marathon de près de 3 h 30 jeudi contre le Canadien Denis Shapovalov, où il avait dû effectuer une remontée spectaculaire, le Majorquin a pris les choses en main d'entrée en brisant l'Allemand deux fois pour se bâtir une avance de 4-0.

Zverev, sacré la semaine dernière à Madrid, a alors tenté de réagir. Mais trop tard pour empêcher Rafa d'empocher la manche, malgré une lourde chute, sans conséquence, après s'être pris le pied sur une ligne en glissant.

Il est sur le dos après une chute au milieu du terrain de terre battue.

Rafael Nadal

Photo : AP / Gregorio Borgia

Dans la seconde manche, Zverev, 6e à l'ATP, a maintenu la pression, mais il est tombé sur un roc.

Nadal a d'abord brillamment effacé trois balles de bris avant de prendre le service de l'Allemand. Cet avantage, il ne le lâchera plus, non sans sauver trois nouvelles de balles de bris dans le dernier jeu avant de conclure à sa première balle de match.

J'ai joué un match solide, avec peu d'erreurs. C'est une victoire importante pour moi, a dit le troisième joueur mondial.

Les conditions étaient différentes de Madrid, j'ai davantage pu contrôler le match, a-t-il ajouté, se félicitant d'être encore là, en forme, après la bataille des huitièmes contre Shapovalov.

Nadal, détenteur du record de titres à Rome (9 victoires en 11 finales) rencontrera en demi-finales l'Américain Reilly Opelka (47e), l'invité surprise du dernier carré, doté d'un service terrible avec sa stature de géant à 2,11 m (6 pi 11 po).

Opelka a défait en 7-5 et 7-6 (7/2) l'Argentin Federico Delbonis, tombeur du Québécois Félix Auger-Aliassime la veille.

C'est un grand serveur, un service quasiment impossible à retourner. On verra... Il faudra être patient, a conclu Nadal.

Novak Djokovic quittant le court central avec une serviette sur la tête.

Novak Djokovic quittant le court central avec une serviette sur la tête.

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

La pluie interrompt Djokovic

Par ailleurs, le duel entre le no 1 mondial Novak Djokovic et Stefanos Tsitsipas (no 5) a été interrompu par la pluie et ne reprendra que samedi.

Le Grec menait 6-4 et 2-1 quand les organisateurs ont officiellement remis la suite du match. La rencontre a été interrompue une première fois pendant plus de trois heures et demie, alors que Tsitsipas était déjà en avance 4-3.

Le jeu a repris le temps pour Tsitsipas de fermer la première manche, mais l'action a de nouveau été abandonnée une demi-heure plus tard, cette fois pour de bon.

C'est la deuxième fois cette semaine que Djokovic doit subir les caprices de la météo. Son premier match du tournoi, mercredi, au deuxième tour contre l'Américain Taylor Fritz, avait été également suspendu pendant près de trois heures.

Ashleigh Barty abandonne

La numéro un mondiale Ashleigh Barty a été contrainte à l'abandon en quarts de finale contre l'Américaine Coco Gauff à cause d'une blessure.

L'Australienne, sacrée à Roland-Garros en 2019, menait 6-4 et 2-1 quand elle a fait venir un membre du service médical, puis a quitté le court après avoir salué son adversaire. Il s'agit d'une blessure au bras droit, a précisé la WTA.

Gauff attend maintenant la gagnante du match entre la Polonaise Iga Swiatek et l'Ukrainienne Elina Svitolina.

Dans l'autre portion du tableau, la Tchèque Karolina Pliskova a souffert pour dominer la Lettone Jelena Ostapenko 4-6, 7-5 et 7-6 (7/1) et se qualifier pour les demi-finales. Elle retrouvera sur sa route la Croate Petra Martic, qui n'a eu besoin que de deux manches pour se débarrasser de l'Américaine Jessica Pegula, 7-5 et 6-4.

Avec cette qualification dans le carré d'as, Martic confirme son regain de forme,. Elle restait sur cinq défaites de suite avant Rome.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !