•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu renonce au tournoi de Parme

Elle se tient le front de la main gauche.

Bianca Andreescu

Photo : Reuters / Aly Song

Radio-Canada

Bianca Andreescu a annoncé jeudi son retrait du tableau principal du tournoi sur terre battue de Parme, en Italie.

Selon le site de la WTA, la Canadienne de 20 ans a choisi de déclarer forfait pour ce rendez-vous en raison d’une maladie persistante, sans donner plus de détails.

La semaine dernière, sur ses réseaux sociaux, la 7e joueuse mondiale avait parlé du protocole sanitaire de l'Italie pour expliquer son absence au tournoi de Rome, en revenant sur le test positif à la COVID-19 qu'elle a reçu à Madrid à la fin avril et qui l'a privée d'une participation au tournoi dans la capitale espagnole.

Je n'ai pas reçu d'autre test positif après ma période de quarantaine à Madrid et je m'entraîne à temps plein depuis plusieurs jours déjà. Mais selon les règles fixées par le gouvernement italien, je risque de devoir m'isoler à nouveau si je voyage en Italie, avait-elle expliqué.

Depuis le début de l’année, la championne des Internationaux des États-Unis en 2019 n’a pris part qu’à trois tournois, dont les Internationaux d’Australie et le tournoi de Miami, où elle a dû abandonner à cause d'une blessure en finale face à la numéro un mondiale Ashleigh Barty.

Des heures supplémentaires pour Serena

Après son élimination rapide à Rome, Serena Williams s'est inscrite au tournoi de Parme pour préparer les Internationaux de France.

L'Américaine de 39 ans a été éliminée mercredi dès son entrée en lice dans la capitale italienne. C'était son premier tournoi depuis sa défaite en demi-finales des Internationaux d'Australie en février.

Je dispute moins de matchs, a-t-elle expliqué après sa défaite. Je m'entraîne beaucoup, et ça fait du bien de disputer un match. Mais le premier de la saison sur terre battue est toujours difficile. Il faut retrouver ses automatismes sur le terrain, pour trouver le bon rythme, pour glisser sans hésiter, pour aller chercher chaque balle.

C'était bien de casser la glace contre une bonne joueuse sur terre battue, a ajouté Williams. Je suis contente d'être allée au bout de l'exercice, mais je peux jouer nettement mieux. Après deux ou trois matchs, ça ira mieux.

Un coup de fil a suffi pour qu'elle obtienne un laissez-passer pour le tournoi d'Émilie-Romagne, disputé du 16 au 22 mai. Sa sœur Venus a aussi reçu une invitation.

Elle frappe la balle du revers.

Serena Williams

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Elle n'avait initialement pas prévu de rejouer avant Roland-Garros, mais la deuxième levée du grand chelem commence le 30 mai. Et Williams, 8e au classement mondial, espère enchaîner des matchs à Parme, où le tableau sera moins relevé qu'à Rome.

Ma saison commence rarement aussi tard sur terre battue, a-t-elle précisé.

Avec l'entraînement que je fais, je sais que ce n'est qu'une question de temps.

Une citation de :Serena Williams, no 8 au classement de la WTA

Bien qu'elle ait réduit le nombre de tournois auxquels elle participe, Serena Williams n'a pas abandonné son ambition de remporter un 24e titre du grand chelem pour égaler le record de l'Australienne Margaret Court.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !