•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Omnium Banque Nationale pourrait être disputé aux États-Unis

Vue d'ensemble d'un stade tennis  rempli.

La Coupe Rogers de Montréal de 2019 avait fait salle comble.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Chabot

Radio-Canada

Tennis Canada n'écarte aucun scénario pour s'assurer de présenter les deux volets de l'Omnium Banque Nationale cet été. Même de déménager les tournois aux États-Unis.

À trois mois de la présentation des tournois anciennement connus sous le nom de Coupe Rogers, Tennis Canada poursuit ses discussions avec tous les ordres de gouvernement au Canada, ainsi qu’avec l'ATP et la WTA pour mettre en place des protocoles rigoureux en matière de santé et de sécurité pour tous les participants.

À l’heure actuelle, notre priorité demeure d’organiser l’édition 2021 à Montréal et à Toronto en août. Et nous espérons que les progrès en matière de vaccination au Canada seront de bon augure pour nos tournois, indique Tennis Canada par communiqué mercredi.

La fédération prévoit aussi le pire.

Toutes les options sont envisagées pour nous donner la meilleure chance possible d’organiser des épreuves couronnées de succès, y compris celle de dernier recours de trouver un autre site pour accueillir nos tournois aux États-Unis, précise Tennis Canada.

Il est primordial pour elle de présenter les deux tournois cet été.

L’Omnium Banque Nationale génère 90 % des revenus que Tennis Canada investit chaque année dans le développement du sport.

Une citation de :Extrait du communiqué de Tennis Canada

L’épreuve de catégorie 1000 de la WTA doit avoir lieu du 7 au 15 août à Montréal, tandis que le Masters 1000 de l’ATP est prévu aux mêmes dates à Toronto.

Il donne une entrevue dans les installations de Montréal.

Le directeur du tournoi de Montréal, Eugène Lapierre, dans les gradins du court central

Photo : Radio-Canada / Hugo Boivin

Tennis Canada a eu des conversations préliminaires avec l’USTA pour discuter des possibilités de présenter les tournois aux États-Unis, confirme le directeur de l'Omnium Banque Nationale de Montréal, Eugène Lapierre. Il est toutefois important de comprendre que ces solutions constituent notre tout dernier recours.

Avant cela, tous les scénarios auront été étudiés.

 Nous demeurons confiants qu’il existe encore de multiples options pour que nos tournois puissent avoir lieu à Montréal et à Toronto en août prochain, notamment la diffusion seulement ou l'accueil d'un nombre limité de spectateurs, deux modèles qui ont déjà été planifiés en profondeur, ajoute Eugène Lapierre.

Les campagnes de vaccination en Ontario et au Québec sont les meilleures garanties que les deux tournois auront lieu au pays.

Nous espérons que l’accélération de la vaccination au Canada est un signe positif, et nous continuons donc à nous concentrer sur la présentation de ces tournois à Toronto et à Montréal en août, a pour sa part expliqué Gavin Ziv, directeur général de l’Omnium Banque Nationale de Toronto.

Tant du côté de Montréal que de Toronto, la patience est de mise.

Il nous faut être patients et flexibles, car la décision finale ne sera prise qu’à une date plus près des tournois, a conclu Gavin Ziv.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !