•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jake Allen gagnant du trophée Jacques-Beauchamp

Le gardien attend pendant un arrêt de jeu.

Jake Allen

Photo : Eric Bolte-USA TODAY Sports

La Presse canadienne

Les journalistes affectés à la couverture du Canadien de Montréal ont attribué le trophée Jacques-Beauchamp au gardien Jake Allen pour la saison qui s’achève.

Créée en 1981 à la mémoire du journaliste qui a consacré la majeure partie de sa carrière professionnelle à la couverture du Tricolore, cette récompense est remise au joueur ayant eu un rôle déterminant au sein de l'équipe durant la saison sans toutefois en retirer d'honneur particulier.

Au scrutin, Allen, avec 49 points, a devancé le défenseur Joel Edmundson (43) et l’attaquant Corey Perry (25).

L'équipe est meilleure avec Carey en uniforme, mais les blessures font partie du métier, a rappelé Allen en visioconférence mercredi. Mon travail ici est de l'appuyer, qu'il soit en santé ou non, quand il a besoin de repos ou s'il est blessé.

Ç'a été mon approche tout au long de la saison. Tout ce que je voulais, c'était de donner une chance à l'équipe de gagner quand on faisait appel à mes services.

Dans son rôle de réserviste à Carey Price, il a pris part à 29 matchs durant lesquels il a montré une fiche de 11-12-5, avec une moyenne de 2,68 buts par match et un taux d’arrêt de ,907.

Acquis des Blues de Saint Louis en échange de deux choix de repêchage, ce natif de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a pris aussi joué son 300e match et enregistré sa 150e victoire dans la LNH dans l'uniforme du Canadien.

Globalement, Allen a répondu aux attentes placées envers lui, en étant un auxiliaire fiable à Price, ce que le directeur général Marc Bergevin recherchait depuis plusieurs saisons.

Ç'a été une année intéressante et je suis très à l'aise ici. Je me sens chez moi, a dit Allen. C'était une nouvelle expérience d'être échangé. Et le fait que ce soit arrivé pendant une pandémie a rendu ça un peu plus difficile. Mais l'organisation m'a bien traité et les gars m'ont accueilli à bras ouverts.

Ce n'est pas seulement difficile pour les joueurs de hockey, mais pour tout le monde, reconnaît le gardien. Nous n'avons pas de vie sociale, mais nous nous adaptons. La transition a probablement été plus difficile hors de la patinoire. Ma famille était ici au début, mais elle est retournée au Nouveau-Brunswick en mars puisque nous déménagions.

Avec les mesures sanitaires en place, vous ne voyez personne hors de l'aréna. C'est manger-dormir-jouer-voyager depuis décembre. Nous avons accepté de relever ce défi et ç'a été amusant.

Une citation de :Jake Allen

Le gardien de 30 ans succède à Phillip Danault, gagnant en 2018-2019. Rappelons que le trophée n’avait pas été décerné la saison dernière en raison de la pandémie.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !