•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pommade serait responsable du résultat positif de Medina Spirit

Un point de vue aérien des gradins principaux devant le fil d'arrivée du Pimlico Race Course.

Piste du Preakness Stakes

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Associated Press

Le vainqueur du Derby du Kentucky, Medina Spirit, a été soigné avec une pommade antifongique contenant du bétaméthasone, un stéroïde, qui aurait pu entraîner le test de dépistage positif après la course, a affirmé l'entraîneur Bob Baffert.

Dans un communiqué publié par son avocat, Baffert a déclaré que Medina Spirit a été traité pour une dermatite avec la pommade une fois par jour avant la course du 1er mai et que des experts en pharmacologie équine lui avaient dit que cela pourrait expliquer les résultats du test.

Baffert a révélé que l'échantillon contenait 21 picogrammes de la substance, qui est généralement administrée aux chevaux à des fins thérapeutiques pour aider leurs articulations et qui constitue une violation même à l'état de traces le jour de la course dans le Kentucky.

Indépendamment des motifs, Medina Spirit serait disqualifié du Derby et la victoire serait décernée à Mandaloun si la deuxième série de tests confirme la présence de bétaméthasone.

Les dirigeants du Preakness Stakes ont déclaré que Medina Spirit et les autres chevaux de Baffert qui devaient fouler la piste de course Pimlico ce week-end pourront le faire, à condition qu'ils soient soumis à des tests antidopage supplémentaires et à une surveillance accrue.

Si les résultats du nouveau test antidopage effectué sur l'échantillon initial de Medina Spirit s'avèrent négatifs, alors il sera le favori pour gagner le Preakness Stakes. Ils sont attendus vendredi.

Nous avons conclu une entente avec M. Baffert et ses avocats pour des tests antidopage supplémentaires, ainsi qu'une surveillance accrue. En somme, c'est une feuille de route pour s'assurer de préserver l'intégrité du sport jusqu'à la tenue de la course, a dit l'avocat du Maryland Jockey Club Alan Rifkin.

Cependant, le mystère persiste quant à la manière dont une pommade antifongique contenant du bétaméthasone s'est retrouvée dans l'échantillon fourni par le poulain.

Mon enquête se poursuit, et nous ne savons pas avec certitude si cette pommade était la cause des résultats des tests, ou si les résultats des tests sont même précis, car ils n'ont pas encore été confirmés par l'échantillon fractionné, a indiqué Baffert. On m'a dit que la découverte d'une petite quantité, comme 21 picogrammes, pourrait être cohérente avec l'application de ce type de pommade.

Baffert a précisé en conférence de presse, dimanche, à Churchill Downs, qu'il ne savait pas comment la substance avait pénétré dans le système du poulain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !