•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est la fin pour Tortorella avec les Blue Jackets et pour Tocchet avec les Coyotes

L'homme donne fermement ses instructions sur le banc des Blue Jackets.

John Tortorella

Photo : Getty Images / Elsa

La Presse canadienne

L'entraîneur-chef John Tortorella et les Blue Jackets de Columbus ont mis fin à leur partenariat d'un commun accord.

Tortorella quitte ainsi l'Ohio après six saisons avec un dossier de 227-166-54 en 447 matchs. Ses 227 gains lui confèrent le 1er rang de l'histoire de la franchise.

J'aimerais remercier l'organisation de m'avoir offert l'occasion de diriger cette équipe et de vivre ici, dans la grande région de Columbus, a déclaré Tortorella. Cela a été un privilège de travailler aux côtés des joueurs et des membres du personnel, l'un des meilleurs dans le circuit. Je veux aussi remercier les partisans.

Il a aidé les Blue Jackets à se qualifier pour les séries lors de quatre saisons d'affilée, de 2017 à 2020.

Il nous a aidés à établir un standard de qualité.

Une citation de :Jarmo Kekalainen, DG des Blue Jackets de Columbus

Ses accomplissements des six dernières saisons avec notre club parlent d'eux-mêmes, a mentionné le directeur général de Columbus Jarmo Kekalainen. Il a joué un rôle important dans les succès de notre équipe depuis son arrivée, et nous sommes reconnaissants pour sa passion et son dévouement envers l'équipe et la ville.

Il félicite un autre joueur.

John Tortorella (à l'arrière) n'a utilisé Pierre-Luc Dubois (à gauche)

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Son club a toutefois connu des ennuis cette saison avec une fiche de 18-26-12.

La campagne 2020-2021 a mal commencé pour les Blue Jackets. Leur joueur étoile Pierre-Luc Dubois a demandé à être échangé. Dans les séries précédentes, Dubois et Tortorella s'étaient disputés sur le banc, à la vue de tous.

Les Jackets ont ensuite été éliminés par le Lightning de Tampa Bay. À la reprise des activités, la saison suivante, l'attaquant québécois a été cloué au banc par son entraîneur à de nombreuses reprises avant d'être finalement envoyé aux Jets de Winnipeg.

Tortorella a ensuite été critiqué pour avoir offert le même traitement au joueur obtenu en échange, Patrik Laine.

Il s'était à l'époque défendu, soutenant utiliser ses joueurs selon le mérite. Il n'y a pas de passe-droit pour quiconque. Je me base sur ce que je vois sur la glace pour prendre des décisions.

La plus grande réussite de Tortorella à la barre des Blue Jackets est survenue en 2019. Ils avaient alors surpris le monde du hockey en balayant en quatre matchs le Lightning de Tampa Bay, favori pour remporter la Coupe Stanley cette année-là.

L'instructeur natif du Massachusetts a gagné deux fois le trophée Jack-Adams remis au meilleur entraîneur, dont une fois en 2017 alors qu'il était derrière le banc des Jackets.

Par le passé, il a également dirigé les Rangers de New York, les Canucks de Vancouver et le Lightning de Tampa Bay, avec qui il a remporté la Coupe Stanley en 2004.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Tocchet quitte l'Arizona

L'entraîneur-chef Rick Tocchet ne sera pas de retour, lui non plus, derrière le banc des Coyotes de l'Arizona la saison prochaine.

Dans un communiqué de presse publié dimanche après-midi, le directeur général Bill Armstrong a confirmé que l'équipe et Tocchet se sont entendus pour mettre un terme à leur association.

Le contrat se terminait le 30 juin, mais l'équipe entamera sa recherche pour un nouvel entraîneur-chef immédiatement.

Après avoir rencontré Rick, nous avons convenu qu'un changement au poste d'entraîneur allait dans les intérêts de l'équipe. Ç'a été une décision difficile, mais nous croyons que le temps est venu d'instaurer une nouvelle direction et un nouveau leadership, a déclaré Armstrong dans le communiqué.

Tocchet, 57 ans, avait été nommé au poste d'entraîneur-chef des Coyotes en juillet 2017.

En quatre saisons avec l'organisation, il a guidé les siens à un dossier global de 125-131-34 en 290 matchs. En 2019-2020, les Coyotes ont participé aux séries éliminatoires pour la première fois depuis celles de 2012.

Leur saison a pris fin samedi soir avec un gain de 5-4, en prolongation, face aux Sharks de San José. Les Coyotes (24-26-6) termineront au 5e rang dans la Division ouest et ne participeront pas au tournoi éliminatoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !