•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la pole, Hamilton s'offre la victoire en Espagne

Hamilton célèbre en faisant des signes de paix des deux mains.

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d'Espagne pour une cinquième année d'affilée.

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Radio-Canada

Lewis Hamilton a remporté dimanche en Espagne la 98e victoire de sa carrière au terme d'une course qui s'est décidée dans les puits. Lance Stroll a fini juste en dehors des points, en 11e place.

Hamilton a ainsi gagné six fois le Grand Prix d'Espagne, à Barcelone, tout comme Michael Schumacher à l'époque.

Le Britannique s'approche aussi du palier symbolique des 100 victoires, lui qui avait atteint ce palier samedi en qualification en obtenant sa 100e pole position en F1.

Cela n'a pas été un week-end parfait pour Hamilton, car il a été surpris par Max Verstappen au départ, qui a pris le commandement au premier virage. Un dépassement au culot.

Hamilton dépasse Verstappen en embarquant sur les vibreurs.

Lewis Hamilton a dépassé Max Verstappen dans les derniers tours de la course.

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Mercedes-Benz a toutefois pris Red Bull de court en adoptant une stratégie de deux arrêts pour Hamilton, aux 28e et 43e tours, alors que Verstappen n'en a fait qu'un, brouillon, au 25e tour (non prévu, ce qui a pris son équipe par surprise).

Avec des pneus plus frais, Hamilton a rattrapé son retard et a repris sa première position au 60e tour.

Je sais par expérience qu'ici, faire un seul arrêt, c'est très risqué. J'ai bien fait de faire confiance à l'équipe, a admis Hamilton.

C'est une victoire d'équipe.

Une citation de :Lewis Hamilton, pilote de F1 (Mercedes-Benz)

Max Verstappen a compris qu'en devant rouler plus longtemps avec son deuxième train de pneus, la victoire lui échappait.

Nous ne sommes pas encore là nous voudrions être, nous étions encore trop lents aujourd'hui, a-t-il expliqué. Je n'ai rien pu faire pour contenir Lewis à la fin.

Le pilote numéro 2 de Mercedes-Benz Valtteri Bottas a pris le 3e rang, après avoir vendu chèrement sa peau, notamment face à son coéquipier qu'il n'a pas voulu laisser passer au 52e tour. La deuxième place était en jeu, et Hamilton a dû plonger à l'intérieur à l'approche du virage numéro 10 pour y arriver.

Au classement des pilotes, il a désormais 14 points d'avance sur Verstappen. Il y a 25 points pour une victoire. Mercedes-Benz a 29 points d'avance sur Red Bull au classement des constructeurs. Elle espère combler ce retard au prochain rendez-vous, sur le rocher de Monaco.

Stroll hors des points, contraste avec 2020

Quand on pense que Lance Stroll avait fini 4e sur ce même circuit en 2020, devant son coéquipier, on se rend compte de la pente abrupte qu'Aston Martin a à remonter.

Cette fois, le Québécois partait de la 11e place, il a conclu 11e à un tour du meneur. Son coéquipier Sebastian Vettel a terminé l'exercice en 13e place.

En 2020, en Espagne, Racing Point avait marqué 22 points. En 2021, Aston Martin n'en marque aucun.

Il tourne à gauche dans l'Aston Martin AMR21.

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Stroll est entré momentanément dans les points, au cœur d'une bataille avec Fernando Alonso (Alpine-Renault). Les deux se sont échangé la 10e place, et c'est le Québécois qui a eu le meilleur sur l'Espagnol au 62e tour. Mais les pneus de l'Aston Martin numéro 18 n'ont pas tenu la distance en efficacité.

Stroll a dû céder la 10e place à trois tours de l'arrivée à l'Alpha Tauri de Pierre Gasly, non sans s'être défendu à la limite de l'acceptable.

Un peu frustré de ne pas avoir réussi à marquer le point de la 10e place, a admis Stroll. L'Alpha Tauri avait des pneus plus frais à la fin. Il faut continuer à développer notre voiture pour trouver plus de vitesse.

Quant au Torontois Nicholas Latifi, il a fini 16e dans la Williams, après de belles manœuvres, notamment un dépassement sur Mick Schumacher (Haas) au 15e tour.

Nous avons réussi à rester devant les deux pilotes de l'équipe Haas. La voiture réagissait bien, et j'ai pu attaquer et réussir mes dépassements, a expliqué Latifi. Ce week-end difficile se termine sur une bonne note, mais il nous reste beaucoup de choses à revoir avant Monaco.

Résultat du Grand Prix d'Espagne :

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 308,424 km en 1:33:07,680 à la moyenne de 198,709 km/h
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) à 15,841 secondes
  • 3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 26,610
  • 4. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 54,616
  • 5. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) à 1:03,671
  • 6. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) à 1:13,768
  • 7. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) à 1:14,670
  • 8. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 9. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 1 tour
  • 10. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) à 1 tour
  • 11. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 12. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 13. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 14. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 15. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 16. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes) à 1 tour
  • 17. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) à 1 tour
  • 18. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) à 2 tours
  • 19. Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) à 2 tours

Meilleur tour en course :

  • Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:18,149 au 62e tour, à la moyenne de 215,357 km/h

Abandon :

  • Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) : problème mécanique 7e tour

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !