•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samantha Stewart gagne une médaille à défaut du billet pour Tokyo

Elle empoigne son adversaire.

Samantha Stewart (en bleu) à Sofia

Photo : UWW

Radio-Canada

Samantha Stewart a montré sa force de caractère samedi, à Sofia, en remportant son combat pour la médaille de bronze, 24 heures après avoir raté sa qualification olympique.

Pour aller à Tokyo, elle devait accéder à la finale dans sa catégorie des 53 kg, mais elle a été stoppée en demi-finale par la Roumaine Andreea Beatrice Ana.

Je me suis dit que c'était juste un tournoi comme les autres. Cette déconvenue fait partie de mon cheminement, mais ne me définit pas comme athlète, a dit la lutteuse de 31 ans après sa défaite.

Ce n'est pas mon chant du cygne

Une citation de :Samantha Stewart, lutteuse canadienne (53 kg)

L'athlète ontarienne, qui s'entraîne à Fredericton, avait visiblement accepté sa défaite dimanche, car elle a accédé au podium de façon convaincante.

Elle a sèchement battu son adversaire du jour, la Mexicaine Laura Gabriela Peredo Torres, 10-0, soit par supériorité technique (10 points d'écart donnent automatiquement la victoire).

Un arbitre lève le bras gauche pour confirmer la victoire de Samantha Stewart qui a les mains sur les hanches.

Samantha Stewart

Photo : UWW

Aucune des quatre lutteuses canadiennes inscrites au tournoi de qualification de Sofia n'a pu obtenir son billet pour Tokyo. Les trois lutteurs canadiens ont subi le même sort.

Le Canada aura donc une petite équipe de quatre athlètes en lutte libre à Tokyo : Danielle Lappage (68 kg), la championne olympique en titre Erica Wiebe (76 kg), Jordan Steen (97 kg) et Amar Dhesi (125 kg).

Ces quatre athlètes ont obtenu leur qualification olympique lors du tournoi panaméricain, à Ottawa, en mars 2020.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !