•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seulement deux lutteuses du Canada iront aux Jeux de Tokyo

Linda Morais (en bleu) pendant un combat du tournoi de qualification olympique à Sofia

Linda Morais (en bleu) pendant un combat du tournoi de qualification olympique à Sofia

Photo : UWW

Radio-Canada

La championne du monde Linda Morais a été éliminée en huitièmes de finale des 57 kg à Sofia, en Bulgarie, vendredi, dans le tournoi de qualification final pour les quotas de participation olympique. Elle ne sera pas des Jeux de Tokyo, et elle n'est pas la seule dans la délégation canadienne.

Linda Morais n'avait pas réussi à se qualifier pour Tokyo en mars 2020 (juste avant la pandémie) lors du tournoi panaméricain à Ottawa, au contraire d'Erica Wiebe, la championne olympique en titre (76 kg), et de Danielle Lappage (68 kg).

Elles seront les deux seules à représenter le Canada à Tokyo en lutte. Pour la première fois depuis l'arrivée de la lutte féminine aux Jeux, en 2004, le Canada n'aura pas une équipe féminine complète.

Les quatre lutteuses canadiennes inscrites à Sofia ont en effet été éliminées avant la finale, l'étape à atteindre pour assurer un quota olympique à leur pays. Outre Morais, Samantha Stewart (53 kg), Jessica MacDonald (51 kg) et Jessica Brouillette (62 kg) sont passées à côté de leur objectif.

Je suis triste pour ces femmes qui ont traversé tant d'épreuves depuis mars 2020 et qui n'iront pas à Tokyo, a écrit Erica Wiebe sur Twitter. Mais nous serons encore plus fortes la prochaine fois.

Morais face à plus forte qu'elle

Linda Morais s'est fait battre sèchement en huitièmes de finale par la Norvégienne Grace Jacob Bullen, 12-2, soit par supériorité technique dans la première des deux périodes de 3 minutes du temps réglementaire.

La Montréalaise d'adoption n'a pas fait le poids face à l'ancienne championne du monde cadet, junior et U-23 et médaillée d'or aux derniers Jeux olympiques de la jeunesse.

L'athlète de Tecumseh, près de Windsor, n'a même pas pu passer par le repêchage pour espérer monter sur le podium.

Le tirage au sort ne lui était pas favorable. Elle était aussi en manque de compétition depuis un an en raison des restrictions sanitaires strictes au Canada.

Dans la catégorie des 51 kg, la championne du monde de 2012 Jessica MacDonald a également été battue 4-0 en huitièmes de finale par Emma Malmgren. La Suédoise a marqué ses quatre points en première période et l'Ontarienne de Windsor n'a pas pu revenir à la marque.

Du côté des 62 kg, Jessica Brouillette a été éliminée 7-0 à son premier combat de la phase qualificative par l'Allemande Luisa Niemesh.

Stewart se battra pour le bronze

Le meilleur résultat à Sofia dans le tableau féminin revient à Samantha Stewart, qui s'est rendue jusqu'à un combat pour la médaille de bronze, qui aura lieu samedi.

Deux lutteuses se font face sur le tapis.

Samantha Stewart (en bleu) à Sofia

Photo : UWW

Elle ne s'est pas non plus qualifiée pour les JO de Tokyo, car elle a perdu 4-2 en demi-finale contre la Roumaine Andreea Ana. Cela l'a obligée à passer par le repêchage.

Quel combat serré, a écrit Erica Wiebe sur Twitter. Samantha a été battue dans la dernière minute et a vu s'envoler sa chance d'aller à Tokyo. Je suis fière d'elle. Elle s'est bien battue dans la dernière année et a tenu le coup à travers le processus de qualification.

L’équipe canadienne a déjà obtenu quatre places en lutte :

  • Du côté des femmes, Erica Wiebe (76 kg) et Danielle Lappage (68 kg);
  • Du côté des hommes, Amar Dhesi (125 kg) et Jordan Steen (97 kg).

Ces quatre places ont été obtenues au tournoi de qualification panaméricain à Ottawa en mars 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !