•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal stoppé à Madrid, Dominic Thiem poursuit son chemin

La tête baissée, le joueur de tennis quitte le court avec son sac sur l'épaule droite.

Rafael Nadal visait un sixième titre sur la terre battue madrilène.

Photo : Getty Images / AFP/GABRIEL BOUYS

Agence France-Presse

Rafael Nadal a été dominé par Alexander Zverev 6-4 et 6-4 en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, vendredi, à moins d'un mois de Roland-Garros, où il visera un 14e sacre historique.

L'Espagnol avait aussi perdu en quarts de finale du Masters de Monte-Carlo, à la mi-avril, en ouverture de la saison sur terre battue. Il avait remporté son premier trophée de la saison la semaine suivante, à Barcelone, en écartant une balle de match en finale contre le Grec Stefanos Tsitsipas.

Il s'agit de la première victoire de l'Allemand, 5e tête de série, sur terre battue face à Nadal, qui a pourtant réussi le premier bris pour mener 4-2. Mais Zverev est immédiatement revenu à 4-3.

Particulièrement offensif et incisif, n'hésitant pas à aller de l'avant et même à venir conclure les points au filet, il a progressivement pris l'avantage sur le Majorquin au point d'inscrire quatre jeux de suite pour empocher la première manche en 48 minutes.

Statistique rare : Rafa n'a réussi aucun coup droit gagnant dans cette première manche, et seulement deux coups gagnants. L'Allemand en a frappé 12.

J'avais le match sous contrôle au début, j'ai bien joué pendant six jeux, probablement mieux que lui. Après, quand j'ai servi pour mener 5-2, j'ai fait un jeu désastreux. Puis j'ai raté une balle de bris (au jeu suivant). À partir de là, contre un grand joueur, avec un court aussi rapide, dans des conditions peut-être plus favorables pour lui, il m'a manqué quelque chose. Je vais travailler pour que ça ne se reproduise pas dans les prochains jours, a dit Nadal.

Dans le deuxième acte, l'Espagnol a tant bien que mal résisté jusqu'à 2-2. Mais la combinaison de fautes inhabituelles de sa part et d'un Zverev pressant et précis lui a coûté de nouveau son service. L'Allemand a même eu deux occasions de creuser l'écart avec un double bris, en vain. Il n'en a finalement pas eu besoin et s'est imposé en 1 h 44 min.

Malgré la défaite, Nadal ne s'en fait pas outre mesure.

J'ai fait des pas en avant, mais quand on monte un escalier, il y a des moments où il arrive qu'on fasse un pas en arrière, c'est ce qui s'est passé aujourd'hui. Tout au long de la semaine, tout s'était très bien passé, tant à l'entraînement qu'en match. Aujourd'hui, ça avait bien commencé aussi, mais à l'heure de vérité, dans les moments importants, j'ai tout fait mal [...] Je pars de Madrid avec de bonnes sensations en général, et la mauvaise d'avoir joué un match comme celui d'aujourd'hui.

C'est donc l'Allemand qui poursuivra son séjour à la Caja Magica, où il affrontera en demi-finales l'Autrichien Dominic Thiem (no 3), qui a renversé le grand serveur américain John Isner (39e mondial) en trois manches de 3-6, 6-3 et 6-4 en un peu moins de deux heures.

L'athlète garde les yeux sur la balle qui file vers lui à toute vitesse.

Dominic Thiem

Photo : Getty Images / Gonzalo Arroyo Moreno

Thiem fait son retour à la compétition au tournoi madrilène après avoir pris du recul pendant un mois et demi, entre vertige ressenti après son premier sacre en grand chelem aux Internationaux des États-Unis en 2020 et usure mentale face aux restrictions sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

Contre Isner, l'Autrichien a été brisé dès le début à cause d'une entrée en matière trop timide, notamment un manque de lourdeur et de profondeur de ses frappes. Un écart qu'il n'a jamais pu effacer.

Au bord du précipice à 2-2 dans la deuxième manche, quand Isner a obtenu quatre balles de bris, Thiem a finalement réussi à faire tourner le match. Après avoir sauvé sa mise en jeu, il a brisé son adversaire à zéro au jeu suivant.

Dans la troisième manche, l'Américain de 36 ans a été globalement moins intraitable au service et dans les échanges. Il partait à la faute tôt. Assez pour que Thiem s'engouffre dans la brèche à quatre jeux partout avant de conclure au service avec un smash.

Avant ce match, Isner restait sur deux victoires probantes sur l'Espagnol Roberto Bautista Agut (11e), après avoir écarté une balle de match, et sur le Russe Andrey Rublev (no 7), les deux au jeu décisif en troisième manche.

Chaque fois, il avait tourné à une trentaine d'as. Contre Thiem, il a plafonné à 18.

Une autre demi-finale pour Ruud

Plus tard dans la journée, le jeune Norvégien Casper Ruud, 22e à l'ATP, s'est qualifié pour sa troisième demi-finale dans un Masters, la troisième sur terre battue, en dominant le Kazakh Alexander Bublik 7-5 et 6-1.

Le joueur de 22 ans avait écarté le Grec Stefanos Tsitsipas (no 4) et joueur le plus constant de la première partie de la saison, au tour précédent, pour s'offrir la première victoire de sa carrière face à un membre du top 5.

Pour une place en finale, il affrontera l'Italien Matteo Berrettini (no 8), qui a battu le Chilien Cristian Garin (no 16) 5-7, 6-3 et 6-0.

Bublik était le premier Kazakh à atteindre les quarts de finale d'un tournoi Masters.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !