•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Pascal prépare son combat du 6 juin avec le youtubeur Logan Paul

Gros plan de Jean Pascal portant des lunettes fumées rondes.

Jean Pascal

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Jean-François Chabot

C’est notamment en y allant de rounds simulés avec Logan Paul, prochain adversaire de Floyd Mayweather, que Jean Pascal se prépare à défendre sa ceinture des mi-lourds de la WBA contre Badou Jack.

Pascal (35-6-1, 20 K.-O.) et Jack (23-3-3, 13 K.-O.) seront de la demi-finale de la soirée du 6 juin qui pourrait accueillir jusqu’à 65 000 spectateurs au Hard Rock Stadium de Miami, domicile des Dolphins dans la NFL.

L’événement mettra en vedette Mayweather, un vétéran de 44 ans invaincu en 50 combats, et une vedette des médias sociaux et célèbre youtubeur.

En entrevue à Radio-Canada Sports, Jean Pascal ne s’est pas offusqué à l’idée que son duel pour un titre mondial puisse servir de mise en bouche pour un affrontement purement médiatique.

D’abord, ce n’est pas un cirque parce que tout boxeur qui s’entraîne pour embarquer sur un ring mérite notre respect. La boxe est un sport très difficile. C’est comme aller à la guerre. On ne sait jamais ce qui va se passer et on ne sait jamais si on va revenir, a-t-il d’abord lancé.

La raison pour laquelle Logan Paul a tout mon respect est qu’en ce moment, il s’entraîne avec moi, à Porto Rico. Il a déménagé son camp d’entraînement à Porto Rico. J’ai fait du sparring (combat simulé) avec lui et je peux vous dire qu’il m’a impressionné. Pour un débutant, il est très bon. Il est très agile. Il est versatile.

Une citation de :Jean Pascal, boxeur, champion de la WBA des mi-lourds

De plus, Pascal y voit une belle occasion d’augmenter sa propre notoriété.

C’est la plus grosse plateforme de boxe en ce moment. Je suis très fier et honoré d’en faire partie. Oui, les gens connaissent Jean Pascal, mais ils connaissent encore plus Floyd Mayweather. Les non-fans de boxe connaissent beaucoup plus Logan Paul. Alors, ça va donner une nouvelle audience en boxant en demi-finale de cette carte-là.

La fin d’une longue attente

En remontant dans le ring le 6 juin, Jean Pascal verra sa patience être récompensée au terme d’une interminable période de 18 mois sans se battre, laquelle est en grande partie attribuable à la pandémie de COVID-19.

En fait, à son dernier duel, il a vaincu Badou Jack, par décision unanime, à Atlanta, le 28 décembre 2019. Les six derniers mois, il les a passés à s’entraîner à Porto Rico en compagnie de Stéphan Larouche. Un exercice qui lui a permis de se découvrir de nouvelles aptitudes.

Au moins, je pouvais m’entraîner librement. Je n’ai pas eu l’occasion de retourner au Québec à cause des restrictions sanitaires, la quarantaine de deux semaines m’aurait empêché de m’entraîner. C’est pour ça que mon camp a été plus long que d’habitude, a expliqué Pascal.

J’ai pu me concentrer à répéter des choses plus facilement, plus longtemps. Nous n’étions pas pressés dans le temps pour atteindre une bonne condition physique. Je pouvais prendre mon temps et m’appliquer sur les techniques de base que Stéphan Larouche me montrait.

Une citation de :Jean Pascal

Extrait entrevue Jean Pascal

Pascal se dit à présent plus fort techniquement et en meilleure condition physique et mentale.

Ça n’a pas été facile. Je suis un vétéran, je connais mon métier et mon sport. Je connais mon corps surtout. J’ai été capable de m’ajuster et de garder le moral. Je n’ai pas été découragé. J’ai gardé le focus sur l’objectif ultime qui est de battre Badou Jack, a renchéri le boxeur maintenant âgé de 38 ans.

Soyez rassurés, Paul Logan n’a pas été l’unique partenaire de Jean Pascal durant sa préparation. Mais il n’en dira pas plus sur les autres boxeurs venus l’aider à mettre en pratique les conseils de Stéphan Larouche.

J’ai une grosse commande devant moi. Je vais avoir un Badou Jack qui va être hargneux, qui va vouloir prendre sa revanche. C’est sûr que la rouille dans les premiers rounds sera peut-être là, mais je suis persuadé qu’après deux ou trois rounds la rouille va être partie. Et je serai en mesure de livrer toute une performance pour conserver mon titre WBA des mi-lourds, a conclu Pascal.

Note : La carte de boxe du 6 juin sera aussi l'occasion pour un ancien receveur des Alouettes de Montréal, et accessoirement des Bengals de Cincinnati et des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Chad "Ochocinco" Johnson de faire ses débuts en boxe professionnelle. Ochocinco s'entraîne au gymnase de Floyd Mayweather à Las Vegas. L'identité de son adversaire reste à déterminer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !