•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enfin des matchs de hockey pour les joueuses canadiennes

Logo de l'Association des joueuses de hockey professionnelles

Association des joueuses de hockey professionnelles

Photo : Courtoisie PWHPA

Radio-Canada

Les meilleures hockeyeuses au pays pourront finalement jouer de vraies rencontres, plus tard ce mois-ci, à Calgary.

L'Association des joueuses de hockey professionnel (PWHPA) organisera l'événement Dream Gap Tour du 24 au 30 mai. Le site de la compétition reste à être déterminé.

Soixante joueuses provenant des trois bulles de la PHWPA de Toronto, Montréal et Calgary s'affronteront pour déterminer les championnes canadiennes de la Coupe Secret.

Danièle Sauvageau sera l’une des entraîneuses.

C'est une très bonne nouvelle parce que c'est un très long hiver.

Une citation de :Danièle Sauvageau

C'est les trois regroupements de joueuses canadiennes puisqu'on ne peut pas franchir la frontière. Beaucoup de matchs en six jours, quatre, peut-être cinq. Tant mieux s'il y a quelques matchs. Surtout, nos joueuses de l'équipe nationale peuvent jouer. On sait que ça fait bientôt 15 mois qu'il n'y a pas eu de match.

Les alignements devraient être annoncés dans les prochaines journées.

Suite à l'annulation des Championnats du monde, l'entraînement a déjà repris cette semaine. On a laissé une petite pause aux joueuses, question de laisser tomber l'émotion, mais l'entraînement a déjà repris sur la glace à Verdun.

Secret, qui a annoncé une commandite de 1 million de dollars à la PHWPA plus tôt cette année, et les Flames de Calgary sont les partenaires financiers de l'événement.

Des protocoles sanitaires semblables à ceux mis en place par Hockey Canada pour le mondial junior seront de rigueur. La santé publique de l'Alberta a approuvé la présentation de ce tournoi féminin.

On sait que présentement en Alberta, il y a plusieurs éclosions, on a vu les écoles fermer en début de semaine. Alors c'est la raison pour laquelle on se croise les doigts, a précisé Danièle Sauvageau.

Le chapitre américain de la PHWPA a joué une poignée de matchs aux États-Unis dernièrement, mais un tournoi de deux jours devant avoir lieu à Saint Louis en avril a été reporté aux 16 et 17 mai. La quarantaine obligatoire de 14 jours imposée par le gouvernement canadien lors d'un retour au pays a empêché les joueuses canadiennes d'y prendre part.

(Avec les informations d'Antoine Deshaies et de La Presse canadienne)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !