•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Legault entrouvre la porte au retour des spectateurs dans les événements sportifs

Le gouvernement du Québec et la santé publique laissent entrevoir un retour partiel des spectateurs dans le sport professionnel.

François Legault s'adresse aux médias.

Francois Legault s'est réjoui des succès de la jeune recrue du Canadien de Montréal Cole Caufield, mais reste prudent quant à l'idée de rouvrir le Centre Bell aux amateurs.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

La couverture vaccinale et le contrôle des éclosions de cas de COVID-19 au Québec permettraient la réouverture partielle à des spectateurs dans le sport professionnel, a déclaré le premier ministre François Legault en conférence de presse mardi. Une décision accueillie avec optimisme dans le monde du sport au Québec.

Sans avancer de date précise, le gouvernement du Québec et la santé publique discutent d'un plan pour le retour des spectateurs dans les événements sportifs professionnels.

La capacité d'accueil serait réduite au début, mais le Dr Horacio Arruda a laissé entendre qu'il serait possible pour les partisans du Canadien de Montréal d'encourager leur équipe préférée au Centre Bell dans un avenir rapproché.

Il y aurait moins de gens à l'intérieur pour respecter certains principes de distanciation, mais c'est quelque chose qu'on n'a pas du tout éliminé. Certains pourront aller vibrer sur place plutôt que de vibrer devant leur télévision, a indiqué le directeur national de santé publique dans la même conférence de presse.

Donnant l'exemple des exploits récents de la recrue Cole Caufield, auteur d'un deuxième but victorieux en prolongation en deux matchs, François Legault s'est néanmoins montré prudent avec l'idée de rouvrir tous les gradins aux amateurs.

Imaginez-vous si ça avait été plein hier soir au Centre Bell, pour le but de Cole Caufield... Ça aurait été effrayant, a lancé le premier ministre, qui en a profité pour saluer les performances du joueur au passage. Dans les petits pots, les meilleurs onguents, a-t-il lancé à la blague.

Le Dr Arruda précise que la réflexion sur le retour des partisans se fera avec l'avancement de la couverture vaccinal.

Une décision accueillie avec optimisme

Cette porte entrouverte par le gouvernement du Québec et la santé publique a été bien accueillie dans le monde du sport professionnel montréalais.

Du côté des Alouettes, les commentaires du Dr Horacio Arruda sont encourageants et vont dans la même direction que le report de la saison, soit de donner le temps au plus de gens possible de se faire vacciner. L'équipe précise également évaluer la possibilité de ne pas disputer de matchs locaux avant septembre, histoire de permettre à un maximum d'amateurs la chance de recevoir leurs vaccins et pouvoir ainsi assister aux matchs en toute sécurité.

À trois mois de la présentation de l'Omnium Banque Nationale, prévu du 7 au 15 août au stade IGA, Tennis Canada espère que l'amélioration de la situation de la vaccination dans la province soit de bon augure pour le tournoi de la WTA. Avant l'accueil des partisans, la priorité demeure toutefois la simple tenue de l'événement.

Dans une déclaration transmise à Radio-Canada Sports, la direction précise que l'organisation continue de se préparer en fonction de différents scénarios, avec comme priorité absolue la santé et la sécurité des joueurs, des supporteurs, du personnel et du grand public.

Une décision concernant la l'Omnium Banque Nationale ne sera prise qu'à une date plus proche du tournoi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !