•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au tour de l'Italie de vacciner ses athlètes olympiques

Elle marche avec un grand drapeau de son pays.

La délégation italienne lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2016 au Brésil

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

La Presse canadienne

Le Comité olympique italien (CONI) se prépare à vacciner contre la COVID-19 sa délégation en vue des Jeux de Tokyo.

Déjà, les deux tiers des athlètes sont vaccinés en raison de leur affiliation militaire.

Le CONI a précisé mardi que les autres athlètes, ainsi que les entraîneurs et membres du personnel, et même les athlètes qui ne sont pas encore qualifiés, seront vaccinés vendredi.

À ce jour, 237 athlètes italiens sont qualifiés pour les JO.

L'Australie a aussi récemment annoncé un plan de vaccination similaire pour ses athlètes. La France et la Corée du Sud ont emboîté le pas.

Le Canada ne compte pas vacciner ses athlètes. La position du gouvernement fédéral et du Comité olympique canadien (COC) a toujours été que les athlètes respecteront l'ordre de priorité dans l'administration des vaccins.

Selon le Dr Mike Wilkinson, médecin-chef du COC, prioriser les athlètes ne sera de toute façon probablement pas nécessaire.

Le Canada a vacciné environ un peu plus de 30 % de sa population, et nous nous en tirons donc plutôt bien, a-t-il expliqué à La Presse canadienne. Ça va très vite. Je suis convaincu que les athlètes vont se faire vacciner, ainsi que le reste de l'équipe (entraîneurs, etc.), avant de partir pour Tokyo.

Ottawa reste toutefois vigilant, car il ne voudrait pas que la question de la vaccination empêche les athlètes d'aller au Japon.

Sur place, ils devront rester dans une bulle constituée de leur logement, des sites d'entraînement et de compétition.

Ils devront être testés pour le coronavirus avant leur arrivée ainsi que pendant leur séjour, mais ne seront pas obligés d'avoir été vaccinés contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !