•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le public invité au Grand Prix de Monaco, mais en petit nombre

Des monoplaces au départ d'une course

Lewis Hamilton en tête du Grand Prix de Monaco, au départ

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Agence France-Presse

La Principauté de Monaco a tranché. Il y aura du public dans les gradins pour son grand prix de F1, mais peu. Elle autorisera 7500 personnes à s'installer autour du circuit, mais elles devront se soumettre à des tests de dépistage de la COVID-19.

Il s'agit d'un nombre assez exceptionnel dans le contexte sanitaire, alors qu'en France les établissements sportifs en extérieur pourront renouer avec le public le 19 mai, mais avec une limite de 1000 personnes.

Il est à la fois important qu'il ait lieu avec une participation minimale du public et dans des conditions sanitaires incontestables, a expliqué le ministre d'État de la Principauté, Pierre Dartout.

Annulé l'an dernier, le Grand Prix de F1 de Monaco a vendu déjà 4000 billets, a dévoilé Christian Tornatore, commissaire général de l'Automobile Club de Monaco, qui compte sur la venue d'Italiens voisins pour cet événement d'ordinaire prisé des Britanniques.

Ces 7500 billets correspondent à une place sur trois afin de permettre la distanciation, a précisé le ministre.

Les retombées économiques seront sans doute moindres que pour une année normale.

La philosophie du prince est d'assurer l'équilibre entre préservation de l'économie et protection sanitaire de la population.

Une citation de :Pierre Dartout, ministre d'État de la Principauté de Monaco

Il s'agira du premier grand prix de la saison à avoir lieu devant autant de public. La F1 se produit en bulle depuis les débuts de la pandémie de COVID-19.

Il aborde un virage.

La Ferrari de Charles Leclerc dans les rues de Monaco

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Quelques personnes vaccinées ou guéries étaient présentes pour la manche inaugurale à Bahreïn le 28 mars. Le Grand Prix d'Émilie-Romagne, en Italie, et celui du Portugal ont été présentés à huis clos, tandis que le Grand Prix d'Espagne, près de Barcelone, a annoncé vouloir accueillir 1000 personnes dimanche.

Par comparaison, jusqu'à 9500 personnes pourront assister le 26 mai à la finale de la Ligue Europa de soccer à Gdansk, les autorités polonaises admettant 25 % de la capacité du stade, a annoncé lundi l'UEFA en mettant en vente les billets.

Les 21 et 22 mai, un maximum de 10 000 personnes pourront assister aux deux finales des coupes d'Europe de rugby dans le stade londonien de Twickenham.

Dans la pratique, les jeudi 20, samedi 22 et dimanche 23 mai, il n'y aura aucune restriction sur l'origine du public, mais chaque personne devra présenter un test PCR à la frontière et pour entrer dans l'enceinte du circuit. Les résidents, salariés de la Principauté et Monégasques sont exemptés de tests.

NDLR : Le test de dépistage PCR de la COVID-19 (réaction en chaîne par polymérase) est un test moléculaire qui détermine une infection active au moment du prélèvement, grâce à un échantillon de sécrétions prélevées par un écouvillon dans le nez et la gorge.

Il n'y aura ni zone d'admission générale ni tribune debout, et le point le plus délicat sera le retour des spectateurs après les épreuves pour éviter les attroupements.

Nous sommes tous attachés à ce que le grand prix se déroule dans les meilleures conditions possible, à la fois pour ce qu'il représente sur le plan économique, notamment dans le domaine de l'hôtellerie-restauration, mais également pour l'image de la Principauté, a souligné M. Dartout.

Les contrôles seront renforcés à la frontière, notamment à la gare, avec du personnel formé pour repérer des tests falsifiés.

Il reste à s'entendre sur la limite autorisée sur les yachts et sur les balcons, et sur l'accès aux restaurants, actuellement interdits aux non-résidents.

Au Grand Prix historique, organisé du 23 au 25 avril, seules 5000 personnes avaient été admises, parmi les Monégasques, les résidents et les personnes en séjour à l'hôtel.

Il est également prévu une manche du championnat de formule E le 8 mai, disputée sur un circuit presque identique à celui utilisé pour la F1, preuve des progrès réalisés par les monoplaces électriques par rapport à la première version réglementaire de la discipline.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !