•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auger-Aliassime et Shapovalov éliminés à Madrid

Il frappe un service sur la terre battue madrilène.

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Radio-Canada

Le séjour de Félix Auger-Aliassime à Madrid est déjà terminé. La 20e raquette mondiale a baissé pavillon en deux manches de 1-6 et 4-6 devant le 22e joueur mondial, Casper Ruud, mardi.

Sous les yeux de Toni Nadal, nouveau membre de son équipe d’entraîneurs, Auger-Aliassime a commis beaucoup de fautes directes dans ce duel qui s’est conclu juste après l’heure et demie de jeu sur le court Arantxa-Sanchez.

Il a manqué de précision à 27 reprises, dont 18 fois en coup droit, pourtant son arme de prédilection.

En retour de service, le Québécois n’a pas obtenu une seule balle de bris, tandis que son rival a converti trois de ses neuf occasions. La 15e tête de série n’a remporté que 22 % des échanges amorcés par un premier service du Norvégien.

Avec cette défaite, Auger-Aliassime présente maintenant une fiche de 12 victoires et 8 revers en simple en 2021. La dernière victoire du Québécois contre un joueur du top 50 autre que Denis Shapovalov remonte au mois d'octobre dernier. Il l'avait alors emporté sur Roberto Bautista Agut à Cologne.

Peu de temps après sa défaite, le 20e mondial a aussi perdu en double avec son partenaire polonais Hubert Hurkacz contre les Allemands Tim Puetz et Alexander Zverev en deux manches de 2-6 et 4-6.

Ruud, de son côté, poursuit sa lancée sur la terre battue. Il a atteint les demi-finales à ses deux derniers tournois, à Monte-Carlo et à Munich. Il affrontera le Japonais Yoshihito Nishioka à son prochain match.

Exit Shapovalov

Denis Shapovalov, quant à lui, s’est incliné au deuxième tour du tournoi tenu sur le site des finales de la Coupe Davis en 2019, où le Canada avait brillé. 

L’Ontarien, 11e tête de série, a rangé sa raquette après un duel perdu 4-6, 7-5 et 4-6 contre l’énigmatique Kazakh Alexander Bublik, 44e mondial.

À l’image de son compatriote, Shapovalov a été inconstant. Il a certes frappé 42 coups gagnants, mais il a surtout commis 40 fautes directes, dont 14 doubles fautes.

Il a accordé 14 balles de bris à son rival, qui a été en mesure de le briser à trois occasions.

Je me suis battu moi-même, il n’a rien fait, a dit Shapovalov en point de presse. Je contrôlais la première manche et puis rien. Je ne suis pas très optimiste. J’ai besoin d’une bière en ce moment.

Après avoir fait l’impasse sur le Masters 1000 de Monte-Carlo, Denis Shapovalov montre une fiche de deux victoires et trois revers en trois tournois sur terre battue en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !