•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Melissa Bishop-Nriagu réussit son standard olympique au 800 m

Elle regarde au loin sur la piste.

Melissa Bishop-Nriagu

Photo : La Presse canadienne / Tim Ireland

Radio-Canada

La Canadienne Melissa Bishop-Nriagu a réalisé le standard olympique au 800 m, dimanche, mais doit encore assurer sa place aux Jeux de Tokyo.

La médaillée d'argent des mondiaux de 2015 a gagné grâce à un chrono de 1:59,04 lors d'une réunion relevée à Chula Vista, en Californie, dimanche soir. Le temps de référence pour le standard olympique était de 1:59,50.

Le standard olympique a été balayé... et ce n'est qu'un début, a-t-elle lancé.

Rappelons que Bishop-Nriagu avait raté la saison 2018 pour donner naissance à son premier enfant. Sa saison 2019 avait également été écourtée en raison d'une déchirure du tendon d'Achille.

C'est un grand pas en avant, mais il reste beaucoup d'étapes à franchir. J'ai des objectifs plus ambitieux, comme gagner une médaille olympique, a-t-elle confié à CBC.

Bishop-Nriagu retournera sur la piste dimanche à Walnut, en Californie, et participera à une autre épreuve à Los Angeles le 15 mai, avant de rentrer chez elle et de poursuivre son programme d'entraînement.

Correctif

Dans la première version de ce texte, on pouvait lire que Melissa Bishop-Nriagu avait décroché son billet pour les Jeux de Tokyo grâce à sa performance à Chula Vista. Ce n'est pas le cas. L'athlète a elle-même précisé sur ses réseaux sociaux qu'elle doit assurer sa qualification aux Championnats canadiens en juin à Montréal.

Il y a tellement de profondeur au 800 m chez les femmes au Canada et nous ne pouvons qu'envoyer trois coureuses aux Jeux. Les places sont loin d'être acquises, a-t-elle écrit sur Instagram.

Par ailleurs, la Néo-Écossaise Sarah Mitton a réussi une performance de 18,70 m pour remporter le concours au lancer du poids, tandis que l'Ontarienne Brittany Crew a terminé 3e (18,04). Mitton et Crew avaient déjà atteint le standard olympique.

L'athlète paralympique Nate Riech a triomphé au 800 m en 1:55,20.

Les athlètes canadiens ont eu du mal à se qualifier pour les Jeux en raison de restrictions de voyage strictes au pays.

Bishop-Nriagu s'est entraînée pendant plusieurs semaines à Victoria l'hiver dernier en raison des cas croissants de COVID-19 et au confinement en Ontario.

De nombreux athlètes canadiens se sont rendus aux États-Unis au cours des dernières semaines dans l'espoir de réaliser les standards olympiques ou pour parfaire leur préparation avant les Jeux.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !