•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Défier Nadal le jour de ses 18 ans, cadeau de prestige pour Alcaraz

Il frappe la balle du revers.

L'Espagnol Carlos Alcaraz

Photo : Getty Images / Europa Press Sports

Agence France-Presse

Défier Nadal le jour de ses 18 ans, devant le public madrilène en prime. Le jeune espoir espagnol Carlos Alcaraz s'est offert un cadeau de prestige en s'invitant au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid lundi.

Entraîné par l'ex-numéro un mondial et lauréat à Roland-Garros en 2003 Juan-Carlos Ferrero, Alcaraz, 120e à l'ATP et bénéficiaire d'une invitation, n'a pas tremblé pour honorer son rendez-vous de mercredi. Il a balayé le Français Adrian Mannarino (34e) 6-4, 6-0 en seulement 71 minutes.

On dit toujours qu'atteindre la majorité, c'est super spécial, mais quoi de plus spécial. Je pourrais dire que j'ai fêté mes 18 ans en jouant contre un des meilleurs joueurs de l'histoire, une de mes idoles depuis que je suis tout petit. Je n'oublierai jamais ce moment, a-t-il dit après son match de premier tour.

En attendant, ce succès contre Mannarino fait de lui le plus jeune joueur à remporter un match dans le tournoi madrilène, devant un certain... Rafael Nadal (18 ans en 2004).

Il s'agit aussi de son premier en Masters 1000, à sa deuxième tentative après Miami fin avril.

Une première de plus en 2021 dans la carrière naissante du Murcien. En début d'année à Melbourne, il s'était qualifié pour son premier tableau principal dans un tournoi du grand chelem, et y avait obtenu sa toute première victoire. Puis, il a atteint sa première demi-finale sur le circuit début avril, à Marbella, en Andalousie.

Il ne faut pas compter sur Nadal pour le prendre à la légère.

Carlos est un joueur incroyable, avec déjà un incroyable niveau de tennis. Il va probablement devenir bientôt un des meilleurs joueurs du monde.

Une citation de :Rafael Nadal

En février 2020, à 16 ans, Alcaraz était devenu le premier joueur né en 2003 à remporter un match sur le circuit principal à Rio, le plus jeune Espagnol à en gagner un depuis... Nadal en 2002, alors âgé de 15 ans.

Remarquable progression

Un chiffre résume son ascension fulgurante : depuis août dernier, il a grimpé de près de 200 places au classement, soit de la 310e à la 120e . Alcaraz voit encore plus grand. Il s'est fixé pour objectif de finir l'année , dans le top 50.

Face à Mannarino lundi, mal entré dans la partie, il n'a pas tergiversé. Si le Français ne l'a jamais mis en danger (aucune balle de bris obtenue), il a su imprimer son rythme à l'échange et dicter efficacement le jeu avec son coup droit. Ses premières balles ont parfois dépassé les 210 km/h. Il a fini par infliger un cinglant 6-0 à son adversaire dans la seconde manche.

Le jeune Espagnol a ainsi enregistré sa quatrième victoire contre un joueur du top 50. Jusque-là, sa victime la mieux classée était le Belge David Goffin, alors 14e. Sa seule expérience contre un membre du top 10, précisément Alexander Zverev (7e) à Acapulco en mars, s'est soldée par une défaite. La marche sera encore bien plus haute mercredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !