•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valtteri Bottas coiffe Lewis Hamilton et Max Verstappen au Portugal

Les pilotes se saluent, le poing fermé.

Valtteri Bottas (à gauche) a devancé son coéquipier Lewis Hamilton.

Photo : Getty Images / Pool/Luca Bruno

Radio-Canada

Valtteri Bottas a cassé l'ambiance dans l'équipe Mercedes-Benz, qui voulait fêter la 100e pole position de Lewis Hamilton. Le Finlandais a fait son meilleur tour au bon moment.

Le vent a joué un grand rôle dans cette séance de qualification. Valtteri Bottas avait réalisé un chrono de 1 min 18 s 348/1000 à sa première sortie en Q3. Il était bon pour la pole, mais il restait une deuxième tentative à faire dans cette ultime partie de la qualification qui dure 12 minutes.

C'est alors que le vent a soufflé plus fort, et les rafales ont compliqué la tâche des pilotes.

On espérait un duel entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, ce sera pour une autre fois. On espérait vivre un moment historique avec la 100e pole position du Britannique, ce sera pour une autre fois.

Il frôle les vibreurs.

Valtteri Bottas

Photo : Getty Images / Lars Baron

Bottas a conservé son chrono de référence et a obtenu la pole. La 17e de sa carrière.

Ça fait du bien, a admis Bottas. Les pneus tendres ne sont pas efficaces ici, et je démarre la course en mi-durs demain, ce qui me permettra d'allonger mon premier relais. Quant à mon plan de match, vous le connaissez. D'abord, réussir mon départ, après, on verra.

Lewis Hamilton a pu au moins se qualifier sur la première ligne devant Max Verstappen, très frustré de la tournure des événements.

C'est très glissant, on a du mal à trouver de l'adhérence, a dit le Néerlandais. En plus, le vent nous a joué des tours. Et pour finir, dans mon dernier tour, des pilotes devant moi m'ont gêné.

Pour l'instant, je ne m'amuse pas sur ce circuit.

Une citation de :Max Verstappen, pilote de F1 (Red Bull)

Un samedi de controverses

Le conseiller en F1 de l'équipe Red Bull Helmut Marko a laissé entendre que Lando Norris aurait délibérément pris son temps pour laisser passer Verstappen en Q3, à la demande du patron de Mercedes-Benz Toto Wolff [Norris pilote une McLaren à moteur Mercedes-Benz, NDLR].

Dans son dernier tour chronométré en Q3, Verstappen a failli partir en tête-à-queue au virage no 4. Il a rattrapé de justesse sa monoplace, mais en sortant des limites de la piste (4 roues du côté extérieur des vibreurs). Son temps a été effacé par la direction de course.

Ce qui a ouvert la première ligne de la grille de départ à Mercedes-Benz.

C'est une belle surprise de monopoliser la première ligne, a dit Hamilton. On ne s'y attendait pas. Oui, je suis devant Max, mais je ne suis pas satisfait de ma 2e place, car je me bats pour être devant.

Ils discutent.

Max Verstappen (de dos) et Lewis Hamilton sont du même avis.

Photo : Getty Images / Pool

En rencontre de presse , Hamilton a endossé les critiques de Verstappen au sujet de l'asphalte qui date de 2020.

Le nouveau revêtement ne nous donne aucune adhérence. Et comme on glisse, on suit difficilement les autres pilotes, et tout le monde en souffre, a expliqué Hamilton. C'est la même chose à Istanbul en Turquie. On avait beaucoup d'adhérence avant qu'ils asphaltent le circuit. j'ai l'impression que de plus en plus de circuits utilisent ce revêtement. Il va falloir exiger qu'on remette l'ancien.

Je n'ose même pas penser à la Turquie, a poursuivi Verstappen. Ça va être...

... ça va être affreux, a complété Hamilton.

Renversement des rôles du côté d'Aston Martin

Cette fois, c'est Sebastian Vettel qui a tiré le meilleur de sa voiture. Malgré le vent, la circulation et le revêtement, il a inscrit le 10e temps après avoir accédé à Q3.

On sent que l'Allemand comprend de mieux en mieux l'AMR21, même s'il ne bénéficie pas des nouvelles pièces qu'Aston Martin a apportées au Portugal.

Je crois que les nouvelles pièces n'apportent pas grand-chose de plus, s'est risqué à dire Vettel. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais c'est dommage de démarrer si loin l'un de l'autre, c'est mieux pour l'équipe quand nous sommes plus près. Il faut maintenant décider quelle stratégie choisir.

Il est dans un virage.

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Lars Baron

Les nouvelles pièces sont réservées à Lance Stroll ce week-end, et c'est lui qui a raté sa qualification dans une voiture capricieuse. Il a été éliminé dès Q1 avec une indigne 17e place.

Je n'étais pas à l'aise, je ne pouvais me fier aux réactions de l'auto, a expliqué Stroll. Le vent soufflait fort, et la circulation m'a gêné à la fin de Q1, et m'a fait perdre du temps dans mon 2e tour chrono.

La voiture n'était pas la même que vendredi, et il faut comprendre pourquoi, a-t-il ajouté. Mais nous sommes plus performants en course depuis le début de la saison. Avec un bon premier tour et une bonne stratégie, on peut entrer dans les points.

Stroll s'est péniblement qualifié devant son compatriote, le Torontois Nicholas Latifi, qui a fini au 18e rang. Il s'est battu avec sa Williams qui réagit très mal ce week-end.

Nous avions fait de gros changements sur l'auto, mais elle n'est pas équilibrée à mon goût, a fait remarquer le pilote canadien. Et en plus, la piste est très glissante. Je n'ai pas réussi à faire un tour propre à la fin de Q1.

Résultat de la séance de qualification du GP du Portugal :

  1. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:18,348
  2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:18,355
  3. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:18,746
  4. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1:18,890
  5. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) 1:19,039
  6. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:19,042
  7. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:19,116
  8. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:19,306
  9. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:19,475
  10. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:19,659
  11. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:19,109
  12. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Ferrari) 1:19,216
  13. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:19,456
  14. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) 1:19,463
  15. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Ferrari) 1:19,812
  16. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes) 1:19,839
  17. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:19,913
  18. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:20,285
  19. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:20,452
  20. Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) 1:20,912

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !