•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux podiums pour le Canada à la Coupe du monde de plongeon

Les Montréalais Vincent Riendeau et Nathan Zsombor-Murray confirment ainsi leur participation aux JO.

Les Chinoises, en rouge, sont sur la plus haute marche du podium, médailles autour du cou. Les Canadiennes sont deuxième, et les Italiennes troisièmes se trouvent à l'arrière.

Les Canadiennes ont seulement été devancées sur le podium par les Chinoises Yiwen Chen et Yani Chang.

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Radio-Canada

Le Canada a connu une excellente première journée à la Coupe du monde de plongeon à Tokyo, samedi, avec une médaille de bronze et une autre d'argent.

Du côté féminin, le duo composé de Jennifer Abel et de Mélissa Citrini-Beaulieu a terminé 2e au 3 m synchronisé.

Seules les Chinoises Yiwen Chen et Yani Chang ont obtenu une meilleure note qu'elles. Les Italiennes Elena Bertocchi et Chiara Pellacini ont complété le podium.

Du côté des hommes, les Montréalais Vincent Riendeau et Nathan Zsombor-Murray ont décroché le bronze au 10 m synchronisé. Par le fait même, ils obtiennent leur billet pour participer aux Jeux olympiques, qui auront lieu dans moins de trois mois à Tokyo.

Les Britanniques Tom Daley et Matthew Lee ont triomphé. Ivan Garcia Navarro et Randal Willars Valdez ont offert une 3e place au Mexique.

Les deux jeunes hommes prennent la pose avec leur médaille autour du cou.

Nathan Zsombor-Murray et Vincent Riendeau

Photo : Reuters / ISSEI KATO

Cette Coupe du monde, d'abord annulée puis reportée, offre à plusieurs plongeurs une dernière occasion de se qualifier pour les Jeux olympiques.

Abel et Citrini-Beaulieu avaient déjà confirmé leur place en 2019 avec une 2e place aux Championnats du monde en Corée du Sud.

Un retour à la compétition réussi

Il s'agit d'un retour en action réussi pour les plongeurs canadiens, qui ont été privés de compétition depuis plus d'un an en raison de la pandémie.

Ça fait du bien de plonger à nouveau et de remporter une médaille. Obtenir la deuxième place après autant de temps sans compétition, ça veut dire beaucoup pour nous, a déclaré Jennifer Abel C’est bon de voir que nous n’avons rien perdu du côté compétitif.

Nous étions ici pour nous battre, pour conserver notre place sur le podium et nous avons hâte d’être de retour à Tokyo pour les Jeux olympiques.

Une citation de :Jennifer Abel

Nathan Zsombor-Murray admet de son côté que la nervosité était de la partie, pour cette première épreuve en plus de 13 mois. Nous étions assez stressés. Heureusement, nous avons pu faire quelques compétitions virtuelles pour nous pratiquer à plonger avec un peu plus de pression. Je crois que ça nous a été très utile pour aujourd’hui , a-t-il indiqué.

Dans de gros événements comme celui-ci, il faut s’accrocher jusqu’à la fin et c’est exactement ce que nous avons fait aujourd’hui. Nous avons bien fait lors de nos trois derniers plongeons et ça nous a permis de terminer sur le podium, a analysé pour sa part Vincent Riendeau.

L’action reprendra dimanche dans la capitale japonaise avec la présentation des deux dernières épreuves synchronisées.

Meaghan Benfeito et Caeli Mckay seront à la tour de 10 m, alors que Thomas Ciprick et Philippe Gagné s’élanceront au tremplin de 3 m. Notons que les deux tandems seront en quête d’une qualification olympique.

Avec les informations de Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !