•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles dates pour le mondial de hockey féminin

Elles regardent la rondelle.

Une Américaine fait écran devant la gardienne canadienne.

Photo : Hockey Canada

Jean-François Chabot

La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a annoncé vendredi qu'elle vise de nouvelles dates pour la tenue du Championnat du monde féminin de 2021.

Ainsi, le tournoi se déroulera du 20 au 31 août dans un endroit qui reste à déterminer.

Initialement prévue du 6 au 16 mai à Truro et à Halifax, en Nouvelle-Écosse, la compétition a été annulée en raison du refus de la province pour des conditions sanitaires.

Dans la foulée d’une téléconférence jeudi avec toutes les nations participantes, le conseil de l’IIHF s’est réuni vendredi et s’est entendu pour que le tournoi soit présenté en août.

Les joueuses, les équipes, Hockey Canada et l’IIHF ont été placés dans une position difficile en raison de l’annulation soudaine du tournoi. Mais ça ne doit pas servir d’excuse pour mener cette opération avec des demi-mesures, a indiqué le président de l’IIHF, René Fasel, dans un communiqué officiel.

Nous avions besoin de dates convenables pour toutes les équipes permettant une retransmission complète de l’événement et la possibilité pour des spectateurs d’assister aux matchs en personne, a-t-il ajouté en précisant que les dates retenues n’avaient pas fait l’unanimité.

Certaines équipes auraient préféré jouer en septembre, d’autres à la fin août. Mais nous devions respecter autant que possible le calendrier des ligues et des différents championnats à travers le monde, de même que les besoins des quatre équipes qui participeront au tournoi de qualification olympique pour les Jeux de Pékin, a conclu M. Fasel.

Après avoir remercié Hockey Canada pour son implication, le président de l'IIHF a laissé entendre qu’une annonce serait faite dans les prochaines semaines quant à l’endroit où sera présenté le mondial féminin.

Sourire retrouvé

Il va sans dire que cette annonce a réjoui les athlètes qui avaient reçu la nouvelle de l’annulation comme au coup aux tripes.

La gardienne de l’équipe canadienne Ann-Renée Desbiens n’a pas caché sa joie quand Radio-Canada Sports a récolté ses premières impressions.

C’est certain que nous sommes satisfaites avec l’annonce qu’on a eue cette semaine. Toute l’équipe, on se demandait un peu ce qui se passait et ce qu’on allait faire au cours des prochaines semaines. On est vraiment contentes d’avoir eu notre réponse. Ça nous donne l’opportunité de faire un plan, a d’abord indiqué Desbiens.

Extrait Ann-Renée Desbiens Hockey féminin

Les chances demeurent excellentes que le tournoi soit toujours présenté au Canada, mais les responsables de Hockey Canada attendent de voir l’évolution de la situation sanitaire dans les provinces et les progrès faits en matière de vaccination.

Pour l’instant, c’est supposé de rester au Canada. On est très heureuses de ça aussi. On aime jouer dans notre pays. On aime représenter notre pays. Mais il faut comprendre que Hockey Canada va tout mettre en place pour que ça reste au Canada.

Une citation de :Ann-Renée Desbiens, gardienne d'Équipe Canada

Même si les dates envisagées risquent de couper court aux vacances des joueuses, Ann-Renée Desbiens est convaincue qu’elles envisagent avec plaisir la perspective d’enfin prendre part à leur grand tournoi. Les dates du prochain camp n’ont pas encore été établies.

Ann-Renée Desbiens

Ann-Renée Desbiens

Photo : La Presse canadienne / Chris Lee

On n’est pas rendues là. Mais je pense qu’on est toutes prêtes à raccourcir notre été pour pouvoir jouer. Il n’y a aucun doute là-dessus. C’est vraiment ce qu’on voulait faire, peu importe le temps, on était prêtes. On va voir avec Hockey Canada, avec les préparateurs physiques, les entraîneurs quelle est la meilleure marche à suivre pour nous.

Il reste que la tenue de ce Championnat du monde juste avant le camp de présélection olympique exigera certes une adaptation supplémentaire de toutes les membres de l’équipe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !