•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'équipe de F1 Red Bull deviendra motoriste en 2025

Il prend un virage.

Max Verstappen, pilote de Red Bull

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Radio-Canada

L'équipe de F1 Red Bull construira ses propres moteurs à partir de 2025 plutôt que de faire appel à un motoriste. C'est ce qu'a annoncé l'équipe autrichienne vendredi.

Pour y arriver, Red Bull a réussi à convaincre l'ingénieur britannique Ben Hodgkinson de quitter Mercedes-Benz, où il travaille depuis 20 ans.

Il sera directeur technique du département des moteurs appelé Red Bull Powertrains à l'usine de l'équipe, à Milton Keynes, en Angleterre.

Il roule sur un vibreur.

Sergio Pérez dans la Red Bull RB16B

Photo : Getty Images / Joe Portlock

C'est une grosse prise pour Red Bull, qui souhaite devenir une équipe indépendante en 2025.

Notre ambition en F1 est d'intégrer en interne chaque aspect de la conception des monoplaces. L'expression ultime de cette volonté est le développement d'un groupe propulseur Red Bull dans le cadre de la prochaine génération de moteurs de F1, explique le directeur de l'équipe, Christian Horner.

Nous voulons mettre notre destin entre nos propres mains.

Une citation de :Christian Horner, directeur de l'équipe de F1 Red Bull

Rappelons que l'équipe Red Bull a acquis la technologie de Honda, qui quitte la F1 à la fin de la saison, et produira elle-même les moteurs japonais de 2022 à 2024.

Ben Hodgkinson a commencé sa carrière d'ingénieur en course automobile avec Honda en Indy Racing League avant de trouver un poste en F1.

Il sourit.

Ben Hodgkinson

Photo : Institution of mechanical engineers (IME)

Il dirige le bureau d'ingénierie mécanique à AMG, la division haute performance de Mercedes-Benz. Son bureau est responsable de la partie moteur à combustion du groupe propulseur allemand pour ses monoplaces en F1.

Il a contribué aux succès de l'équipe allemande qui a gagné tous les titres des constructeurs et des pilotes depuis l'arrivée des moteurs hybrides en 2014.

Ben dirigera tous les aspects techniques et se concentrera sur le développement du premier groupe propulseur conçu et construit par Red Bull, afin de se conformer à la nouvelle réglementation actuellement prévue pour 2025, conclut Red Bull.

Rappelons qu'en 2021, il y a quatre motoristes en F1 : Ferrari, Honda, Mercedes-Benz et Renault.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !