•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIO annonce la création d'une compétition de sport électronique

Des personnages animés jouent au baseball.

Capture d'écran du jeu Powerful Pro Baseball 2020

Photo : Courtoisie Konami

Radio-Canada

Dans l'objectif avoué de rejoindre un nouveau public, le Comité international olympique (CIO) s'associe à des éditeurs de jeux vidéo afin de présenter une première compétition de sport électronique.

Les épreuves se dérouleront du 13 mai au 23 juin et serviront de prélude aux Jeux olympiques de Tokyo, ont annoncé les organisateurs jeudi.

L'événement, baptisé Olympic Virtual Series, est le tout premier à réunir des sports virtuels physiques et non physiques sous une licence olympique.

Les Olympic Virtual Series sont une expérience numérique olympique nouvelle et unique qui a pour ambition de renforcer l'engagement direct avec de nouveaux publics dans le domaine des sports virtuels, a déclaré Thomas Bach, président du CIO.

Cette compétition encouragera la pratique du sport et assura la promotion des valeurs olympiques, en mettant l'accent sur la jeunesse.

Une citation de :Thomas Bach, président du CIO

Les sports d'abord visés par ce nouveau projet sont le baseball, le cyclisme, l'aviron, la voile et la course automobile. Des jeux de simulation comme Gran Turismo, eBaseball Powerful Pro Yakyuu 2020 et Virtual Regatta seront mis à contribution.

Des Japonais tiennent un volant devant un écran pour piloter virtuellement.

Une démonstration du jeu Gran Turismo lors d'un événement à Tokyo en 2017.

Photo : Reuters / KIM KYUNG-HOON

Le public sera aussi invité à participer aux épreuves en ligne.

Les Olympic Virtual Series créeront une passerelle entre le monde sportif réel et la communauté des sports virtuels et de simulation, offrant ainsi la possibilité de se rapprocher du mouvement olympique., indique le CIO. Chaque fédération proposera une épreuve dans un format qui optimisera la participation grand public en ligne et privilégiera l'inclusion.

Un rapprochement avec le monde des jeux vidéo faisait partie des recommandations soumises par le rapport Agenda olympique 2020+5, commandé par le CIO. Un groupe de liaison a même été mis en place pour favoriser les échanges entre le monde olympique et celui du sport électronique.

Plusieurs fédérations internationales ont déjà des programmes de sports virtuels bien établis. Et grâce à la coopération entre le CIO, les FI et les éditeurs, les Olympic Virtual Series sont une étape passionnante pour le monde des sports virtuels et le mouvement olympique, a déclaré David Lappartient, président du groupe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !