•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gain sur le Toronto FC pourrait donner du rythme au CF Montréal

Ils se battent pour un ballon.

Victor Wanyama du CF Montréal et Noble Okello du Toronto FC lors du match du 17 avril 2021.

Photo : AP / Lynne Sladky

La Presse canadienne

N'ayant pas vu le CF Montréal depuis un bon moment en raison des deux matchs préparatoires disputés à huis clos et le camp d'entraînement en Floride, plusieurs observateurs ont été surpris de la victoire de 4-2, samedi, sur le Toronto FC.

Elle n'a certainement pas surpris les protégés de Wilfried Nancy, qui s'appliquent à mettre en pratique les systèmes et schémas que le nouvel entraîneur-chef a apportés.

Je pense que Wilfried est arrivé avec une idée précise sur la façon dont nous devions jouer, a expliqué Victor Wanyama, auteur du troisième but des siens. Nous nous sommes très bien ajustés, ça a bien fonctionné pour nous. On comprend bien ce qu'il veut qu'on fasse. J'espère que ça se poursuivra, car il apporte un style qui nous sied bien. Souhaitons que ce soit le cas toute la saison.

Nous avons de bons joueurs à l'avant et nous avons travaillé très fort dans les matchs préparatoires sur les nouveaux schémas, a-t-il ajouté en visioconférence. Ce n'était pas une surprise de connaître cette explosion offensive. Nous allons tenter d'être meilleurs ce week-end (face à Nashville).

Wanyama estime par ailleurs que cette première victoire saura lancer le club.

La première victoire est importante. Elle vous apporte beaucoup : de la confiance, du rythme... C'est bien d'avoir obtenu cette première victoire.

L'un des principaux acteurs de cette victoire est Zachary Brault-Guillard. Le latéral droit s'est fortement impliqué à l'attaque. Il a été un tel facteur qu'il a été sélectionné dans l'équipe de la semaine et est finaliste au titre de joueur de la semaine de la Major League Soccer.

Il semble plus à l'aise dans le système de Nancy, qui lui laisse peut-être un peu plus de latitude à l'attaque.

C'est un nouveau système. Je défends énormément. Mais c'est vrai qu'offensivement, j'ai plus de liberté, a noté l'Haïtien de 22 ans. On travaille sur le timing, la bonne façon de faire, d'avoir toujours des solutions devant et derrière et sur la disponibilité pour progresser dans le camp adverse. C'est ce qui est important : garder le ballon et chercher à mettre les joueurs adverses en difficulté.

Ma qualité première, c'est de bien défendre. Le plus important est de faire un bon match défensif. Si en plus je peux placer de bons ballons, contribuer offensivement, c'est un atout, a-t-il ajouté plus tard dans l'entretien.

Il croit que d'avoir disputé le tournoi de qualification olympique au Mexique l'a aidé.

Physiquement, j'étais très bien. De faire le tournoi au Mexique m'a bien préparé pour ce début de saison. J'ai pu répéter les courses, causer davantage de problèmes à l'adversaire. Je remarque aussi que je m'adapte mieux à la ligue. Je connais plus mes qualités, je sais davantage ce que je dois faire dans mes déplacements.

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !