•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rublev surprend Nadal à Monte-Carlo

Il regarde au loin, l'air perplexe, avec les deux mains sur les hanches.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

Agence France-Presse

Andrey Rublev a éliminé Rafael Nadal vendredi en quarts de finale du Masters de Monte-Carlo.

La sixième tête de série a triomphé 6-2, 4-6 et 6-2 en 2 h 32 min. Il s’agit de la première victoire du Russe qui avait perdu ses deux premiers duels contre Nadal.

L'Espagnol (no 3) ne s'est pas montré au sommet de son art. Il a commis de nombreuses fautes et a souvent été pris par les coups violents et précis son rival.

Avec sept doubles fautes pour un total de 36 fautes directes, on pourrait croire que l'Espagnol a servi la victoire au Russe sur un plateau.

Ce serait rabaisser la performance de haute volée du cogneur slave dont les coups de boutoir ont fait reculer le roi de la terre battue au point de le mettre régulièrement hors de position et de le prendre plusieurs fois de vitesse sur des amortis bien sentis.

Quand tu affrontes un aussi bon joueur en jouant mal, tu perds. C'est comme ça, a lancé Nadal.

Mon service a été désastreux, a-t-il souligné en expliquant la difficulté qu'il y avait à se concentrer sur son jeu quand il faut commencer par penser à mettre la balle en jeu. Je me suis battu, oui, mais je ne pouvais pas espérer le battre en perdant aussi souvent mon service.

Rublev, lui, disputera sa deuxième demi-finale dans un tournoi Masters après celle de Miami au début du mois. Pour l’occasion, il affrontera le Norvégien Casper Ruud, 27e mondial, qui a défait l’Italien Fabio Fognini (no 15), champion en titre en 2019, 6-4 et 6-3.

Pour lui, ça doit être incroyablement difficile de jouer avec cette pression de devoir toujours gagner. Je suis sous le choc de voir le niveau auquel il peut évoluer malgré cette pression. C'est beaucoup plus facile de jouer quand on n'a rien à perdre, a dit Rublev.

Après l'exclusion du numéro deux mondial Daniil Medvedev pour un test positif à la COVID avant le début du tournoi, puis l'élimination du favori Novak Djokovic la veille en huitièmes de finale, Nadal est la troisième tête d'affiche à quitter le tournoi monégasque.

Rublev a remporté la première manche en 38 minutes en survolant les débats et semblait inarrêtable, sauf pour Nadal.

Le Majorquin, 11 fois gagnant dans la principauté, s'est accroché, à l'image de cette balle de bris à 4-4 où Rublev a frappé de toutes ses forces un coup droit qui avait rebondi près du filet, mais Nadal, parti du bon côté, a placé un extraordinaire coup droit gagnant le long de la ligne.

Et deux jeux plus tard, il a égalisé à une manche partout après une manche de 73 minutes qui semblait marquer le tournant du match.

Pas du tout cependant. Rublev a repris trois fois le service de Nadal, perdant le sien une fois, pour se détacher a 5-1 et ne plus se faire remonter.

L'Espagnol n'avait plus joué depuis sa défaite en quarts de finale des Internationaux d'Australie en février.

L’autre demi-finale opposera le Grec Stefanos Tsitsipas (no 4) au Britannique Daniel Evans, qui a surpris le Belge David Goffin (no 11) 5-7, 6-3 et 6-4.

Tsitsipas, lui, a profité de l’abandon, après avoir gagné la première manche, de l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !