•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

St. Petersburg veut en savoir plus sur la « garde partagée » des Rays

Des personnes marchent en sa direction.

Le Tropicana Field, actuel domicile des Rays de Tampa Bay, à St.Petersburg

Photo : The Associated Press / Reinhold Matay

Radio-Canada

Le conseil municipal de St. Petersburg veut mettre en veilleuse le plan de développement des terrains autour du Tropicana field, tant que le sort des Rays ne sera pas décidé.

La résolution a été proposée après que les dirigeants des Rays, y compris le propriétaire principal Stu Sternberg et les présidents Matt Silverman et Brian Auld, eurent fait une présentation sur leur concept d’une équipe dans des villes jumelées, projet où l'équipe construirait de nouveaux stades dans la région de Tampa Bay et à Montréal.

L'un des conseillers, Robert Blackmon, s'est dit encore sceptique quant à ce projet. Mais pour lui, la bonne nouvelle est que le club n'appartient pas à la ville.

Pour autant que nous obtenions le meilleur pour la ville, je suis favorable, a-t-il dit.

Une autre conseillère, Brandi Gabbard, a rappelé que les Rays sont le plus grand partenaire de la ville pour le développement de ce quartier et, qu'à ce compte, il fallait écouter ce que les Rays avaient à proposer.

La résolution de retarder le plan de développement met le conseil municipal en conflit avec son maire, Rick Kriseman, qui pousse très fort pour le projet de développement autour du Tropicana Field et qui était prêt à faire la sélection d’un promoteur dès le mois prochain.

Le maire est complètement opposé au concept d’une garde partagée des Rays entre sa ville et Montréal.

Il n'a pas été possible d'en savoir beaucoup plus sur ce que les Rays envisagent pour ce nouveau stade. Accompagné des deux coprésidents du club, Matthew Silverman et Brain Auld, Stuart Sternberg a parlé d'un stade écologique de classe mondiale , qui serait utilisé à l'année pour la moitié de la saison des Rays, celle des Rowdies de Tampa Bay, club de soccer de la USL dont il est aussi propriétaire, ainsi que pour d'autres manifestations sportives.

Sternberg n'a toutefois pas fait mention des coûts d'un tel projet ni de la capacité de cet éventuel stade.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !