•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J.T. Miller dénonce un scénario dangereux pour le retour des Canucks

J.T. Miller

J.T. Miller

Photo : The Canadian Press / DARRYL DYCK

La Presse canadienne

J.T. Miller croit qu’il sera difficile pour lui de revenir au jeu quand les Canucks de Vancouver vont disputer un premier match en trois semaines.

Il ne peut imaginer ce que ce sera pour ses coéquipiers qui se remettent de la COVID, avec une fin de calendrier encore plus comprimée.

Ça va vraiment être un gros défi, a dit l’attaquant mercredi dans une visioconférence, à la veille de leur retour à l’entraînement après qu’une éclosion de cas de COVID-19 ait foudroyé leur vestiaire.

Même pour moi, rien qu’à patiner quelques fois, mes poumons souffrent. Je n’ai pas la condition physique pour jouer un match en ce moment, à force d’être coincé chez moi à ne pas faire grand-chose.

Je ne peux pas imaginer ce que les gars vont devoir vivre pour revenir à un bon niveau de jeu.

Pas moins de 22 joueurs et 4 membres du personnel des Canucks ont été déclarés positifs au virus depuis le 30 mars. L’équipe n’a pas joué depuis le 24. La LNH a déplacé huit rencontres jusqu’au 14 avril.

Mercredi, il restait les défenseurs Jalen Chatfield, Alex Edler et Nate Schmidt et les attaquants Jayce Hawryluk, Nils Hoglander, Zack MacEwen et Jake Virtanen sur la liste COVID de la LNH.

Il appert que les joueurs se remettent de la maladie, mais il n’est pas certain qu’un retour au jeu soit la meilleure idée pour leur santé.

En raison des matchs reportés, les Canucks devront jouer 19 matchs en 30 jours, dont six fois deux rencontres en deux soirs.

C’est frustrant, si je peux être tout à fait honnête, a dit Miller. On parle de la santé des joueurs et de leurs familles comme étant une priorité, mais ça sera presque impossible avec ce qu’on nous demande.

Je ne peux pas parler au nom de ceux qui ont eu la COVID, mais je parle beaucoup à mes coéquipiers. Revenir au jeu, ça sera super demandant et ce n’est pas très sécuritaire, à mon avis. Je suis certain que plusieurs seraient d’accord avec moi.

Le prochain match des Canucks est prévu vendredi à domicile contre Connor McDavid, Leon Draisaitl et les Oilers d’Edmonton. Le lendemain, ce sera les meneurs de la Division nord, les Maple Leafs de Toronto.

On va jouer contre deux des meilleurs joueurs du monde vendredi et l’une des meilleures équipes de la ligue samedi. Ce n’est pas idéal pour personne.

Mais on a un travail à faire, j’imagine.

Deux matchs Rocket-Marlies reportés

Par ailleurs, la Ligue américaine de hockey (LAH) a reporté deux matchs du Rocket de Laval en vertu du protocole de dépistage de la COVID-19 chez leurs adversaires, les Marlies de Toronto.

La LAH a annoncé ces reports mercredi, sans s'étendre sur les motifs pour lesquels les Marlies doivent se plier au protocole de la ligue.

Les matchs du Rocket prévus jeudi et dimanche à Laval ont été remis, ainsi que celui du 21 avril contre les Senators de Belleville. La LAH n'a pas précisé à quel moment ces affrontements seront repris.

La ligue a aussi devancé un match prévu le 9 mai entre le Rocket et les Senators au 21 avril. Le match suivant du club-école du Canadien de Montréal doit avoir lieu le 30 avril contre les Senators, à Belleville.

Les Marlies ont disputé leur dernier match samedi contre le Rocket.

Un

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !