•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canucks visent un retour le 16 avril, le calendrier de la LNH chamboulé

Brock Boeser enlace son gardien après un gain.

En tout, 25 membres de l'équipe des Canucks ont reçu des résultats positifs à la COVID-19.

Photo : usa today sports / Bob Frid

Radio-Canada

La Ligue nationale de hockey a autorisé les Canucks à reprendre l'entraînement, en prévision d'un retour au jeu le 16 avril.

Il s'agira d'un premier match depuis le 24 mars pour Vancouver, qui a été foudroyé par une éclosion de cas de COVID-19. En tout, 25 membres de l'équipe ont reçu un résultat positif au virus.

Cette semaine encore, des experts doutaient même de la possibilité de les voir finir leur saison, puisque déjà huit matchs de l'équipe ont été reportés.

Les joueurs vancouvérois pourront retourner dans leur amphithéâtre afin de s'entraîner dimanche pourvu que leurs tests de samedi soient négatifs. Dans ce cas de figure, leur prochain duel serait contre les Oilers d'Edmonton vendredi.

Leur campagne se conclurait donc le 16 mai, juste avant le début des séries éliminatoires.

La LNH avait jusqu'ici évité de prolonger la saison jusqu'à cette période tampon, considérée comme une solution de dernier recours en cas de reports. Elle n'écarte pas la possibilité de remettre légèrement le début du tournoi printanier.

Des changements à l'horaire pour toutes les équipes canadiennes

En remaniant le calendrier, la LNH a dû apporter des changements à 15 rencontres des sept équipes de la division canadienne.

Le Canadien de Montréal est l'équipe la moins touchée par ces modifications.

Un seul de ses matchs, prévu face aux Oilers le 10 mai, débutera à 19 h plutôt qu'à 17 h 30. La rencontre du 19 avril entre les Maple Leafs et les Canucks sera aussi devancée d'une heure.

Treize autres matchs ont été déplacés à une autre journée, la plupart concernant surtout Vancouver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !