•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 force l'arrêt momentané du mondial de curling masculin

Il lance une pierre lors d'un match entre le Canada et l'Italie.

Brendan Bottcher

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

La Presse canadienne

Les matchs éliminatoires du Championnat du monde de curling masculin à Calgary ont été suspendus, samedi, en raison de résultats positifs à la COVID-19.

Les gens ayant subi ces tests ne présentent aucun symptôme et ne font pas partie des équipes en éliminatoires, selon Curling Canada.

Les rencontres ont tout de même été reportées jusqu'à ce que les membres des équipes restantes subissent d'autres tests et obtiennent leurs résultats.

Les matchs devaient opposer les États-Unis à la Suisse, tout comme la demi-finale entre la Russie et la Suède. La finale et la petite finale sont prévues dimanche.

La Fédération mondiale de curling (WCF) n'a pas nommé les équipes touchées par ces cas de coronavirus. Elle n'a pas souhaité commenter la situation.

Le skip canadien Brendan Bottcher a perdu tout espoir de remporter l'or vendredi en étant battu 5-3 par l'équipe de l'Écosse.

La santé publique de l'Alberta a approuvé les protocoles proposés par Curling Canada afin d'accueillir des événements dans une bulle à Calgary.

Le Championnat du monde est le quatrième événement à y être disputé. Dans les trois autres événements, les Championnats canadiens masculin, féminin et double mixte, aucun cas de COVID n'a été rapporté.

Les spectateurs ne sont pas admis au Markin MacPhail Arena.

Quatorze équipes, dont 13 provenant de l'étranger, se sont rendues à Calgary pour ce championnat. Il ne restait que six équipes vendredi après-midi. Les équipes éliminées se préparaient à quitter le pays.

Les membres de ces équipes ont subi un test de dépistage dès leur arrivée en Alberta. Ils sont confinés à l'aréna et à leur hôtel, situé de l'autre côté d'une autoroute.

Deux tournois doivent être disputés dans la bulle de Calgary la semaine prochaine.

Le Championnat du monde féminin, déplacé de la Suisse vers Calgary, doit quant à lui se mettre en branle le 30 avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !