•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Hobey-Baker et trois points à son 1er match professionnel pour Cole Caufield

L'attaquant américain marque deux fois et ajoute une passe dans une victoire du Rocket contre les Marlies de Toronto.

En action lors d'un match, il contrôle la rondelle sous les yeux attentifs des joueurs adverses à leur banc.

Cole Caufield

Photo : Crédit: Université du Wisconsin Athletics / Greg Anderson

La Presse canadienne

L'espoir du Canadien de Montréal Cole Caufield a remporté le trophée Hobey-Baker, remis au meilleur joueur de hockey universitaire américain, vendredi soir.

Il a devancé au scrutin l'attaquant Shane Pinto, des Fighting Hawks de l'Université North Dakota, et le gardien Dryden McKay, des Mavericks de l'Université Minnesota State.

Ça représente beaucoup pour moi. C'était un de mes objectifs cette année. C'est un trophée tellement spécial, a dit Caufield, quelques minutes après avoir inscrit deux buts et une aide à ses débuts dans la Ligue américaine de hockey. J'aurais aimé profiter de ce moment avec mes parents et mes coéquipiers, mais je ne pourrais pas être plus heureux en ce moment.

L'Américain, qui a porté les couleurs des Badgers de l'Université Wisconsin au cours des deux dernières années, a dominé la NCAA avec 30 buts et 52 points en seulement 31 matchs.

Choix de premier tour du Tricolore en 2019, Caufield a été nommé dans la première équipe d'étoiles de la NCAA et a été élu le meilleur joueur de l'Association Big Ten.

Le brio du hockeyeur de 21 ans a d'ailleurs permis aux Badgers de gagner un premier titre en saison du Big Ten depuis 2000. L'Université du Wisconsin s'est inclinée en finale et, malgré sa première tête de série dans une des quatre régions du Championnat de hockey masculin de la NCAA, elle a rapidement été éliminée au premier tour par les Beavers de l'Université Bemidji State.

Au terme de sa deuxième saison dans la NCAA, Caufield a signé un contrat d'entrée de trois ans avec le CH.

Caufield est le premier espoir du Canadien à remporter cet honneur depuis le défenseur Tom Kurvers en 1984. Il avait mis la main sur ce trophée à sa quatrième et dernière saison universitaire.

À son premier match avec le Rocket, vendredi, Caufield a marqué deux buts et ajouté une passe décisive dans une victoire de 5-3 du Rocket de Laval contre les Marlies à Toronto.

Je ne m'attendais pas à ces débuts, mais je suis heureux que nous ayons eu la victoire. J'essaie de m'adapter à chaque situation.

Il a d'abord déjoué le gardien d'un tir sur réception pendant un avantage numérique...

Caufield a ensuite tricoté pour se défaire de la couverture défensive adverse. Xavier Ouellet a sauté sur le retour de lancer pour marquer.

Alors que le pointage était de 3-3, Caufield s'est amené seul devant Joseph Woll. Celui-ci a bloqué son premier tir, mais l'attaquant a poussé le retour de lancer derrière le gardien.

L'entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard, paraissait le dernier surpris de voir le jeune attaquant de 20 ans trouver le fond du filet. Il parle d'un don dans le cas de Caufield. Et avec raison, car il a marqué 49 buts en 67 matchs avec les Badgers de l'Université du Wisconsin.

Tu ne ramasses pas autant de buts en étant chanceux. Ce n'était pas de la chance ce soir, il a un don, c'est un marqueur de buts et c'était bien de le voir marquer à son premier match pour enlever cette pression-là, a-t-il souligné.

Cole connaît ses statistiques et elles ne sont pas à prendre à la légère. Il va continuer à se développer et ses performances de ce soir ne sont pas vraiment hors de l'ordinaire si on considère l'individu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !