•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fédérations sportives nationales demandent de l’aide d’Ottawa

Ils sont sur un terrain extérieur.

Des enfants tapent dans un ballon de soccer.

Photo : Daniel Theriault

La Presse canadienne

Canada Soccer, Hockey Canada, Curling Canada, Rugby Canada, Patinage Canada et Tennis Canada ont allié leurs forces pour demander au gouvernement une aide de 75 millions de dollars pour soutenir leurs initiatives communautaires, parce que tous leurs sports souffrent pendant la pandémie.

Un partenariat entre le gouvernement du Canada et les organisations sportives nationales admissibles permettra à nos programmes locaux de reprendre, une fois que ce sera sécuritaire de le faire, peut-on lire dans un communiqué de l’association.

Sans appui fédéral, ces programmes sont en péril.

Le gouvernement Trudeau doit dévoiler son budget le 19 avril. Nombreuses sont les institutions qui espèrent avoir de l’aide financière, et les fédérations sportives s’attendent à de bonnes nouvelles.

Nous croyons que nous avons été entendus, a dit à la Presse canadienne Peter Montopoli, secrétaire général de l’Association canadienne de soccer.

Le directeur général de Rugby Canada Allen Vansen a spécifié que ces fonds iront directement aux programmes locaux. La question est comment nous allons redémarrer le sport au Canada. On ne parle pas d’appuyer nos équipes nationales ou des événements de grande envergure.

Il faut permettre à nos participants de reprendre nos sports. Il faut permettre à plus de Canadiens de recommencer à être actifs. En tant que société, en tant qu’organisation sportive, nous voyons cela comme une priorité.

En ce sens, M. Montopoli a illustré que les inscriptions en soccer dans le pays ont chuté de 80 % en 2020.

Ça a un impact pour notre sport, mais surtout dans les communautés. Pas d’activités, pas d’inscriptions, et pas d’inscriptions, pas de programmes. Nous voulons inverser cette tendance, pour que, quand le pays sera prêt à reprendre le sport, nous soyons prêts nous aussi.

Les répercussions de la pandémie se sont fait sentir à tous les niveaux du sport au Canada. Au dire de Peter Montopoli, le tourisme sportif est une industrie de 6,8 milliards de dollars au Canada.

Les impacts de la pandémie en chiffres

  • de 12 à 14 millions $ en pertes financières pour Canada Soccer en 2020 (baisse de 50 à 55 %);

  • 8,7 millions $ en revenus pour Rugby Canada en 2020, une chute de 50 % par rapport à l’année précédente (15 millions $ en 2019, 16,5 millions $ en 2018);

  • 100 événements des fédérations signataires annulés ou à risque.

Le regroupement propose que les fonds demandés soient distribués en fonction des pertes de revenus au courant de l’année 2020. Ce programme serait aussi ouvert aux autres fédérations sportives nationales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !