•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entrée en scène progressive pour Cole Caufield

L'entraîneur donne une mise en échec à son joueur.

Cole Caufield s'est fait souhaiter la bienvenue par l'entraîneur du Rocket de Laval, Joël Bouchard.

Photo : Courtoisie Rocket de Laval

Alexandre Coupal

L’entraîneur du Rocket de Laval, Joël Bouchard, avait annoncé ses plans bien avant que la carrière professionnelle de Cole Caufield connaisse ses balbutiements, à l’entraînement, mardi. Pas question de lancer le jeune espoir dans l'action immédiatement.

Ce ne serait pas humainement correct de faire ça pour le jeune, a-t-il confié. Surtout un jeune qui arrive dans un niveau plus fort. S'il faut mettre trois défenseurs à l'attaque, on va le faire.

D’ailleurs, le coloré entraîneur a été très transparent sur l’affection de son nouveau joueur.

Je l'aime, je suis un fan depuis la première journée qu'on l'a repêché. Un marqueur de buts, un gars comme ça, c'est un beau gamble, c'est un bon choix, et il l'a prouvé dans les dernières années.

Une citation de :Joël Bouchard, entraîneur du Rocket de Laval

Ceci étant dit, mon job, c'est de gérer son intégration dans le hockey professionnel. Ce n'est pas un gars de quatrième trio. On l’a fait pratiquer sur l'avantage numérique aujourd'hui pour lui donner des répétitions.

Je suis dans un entre-deux. Je suis aussi fan, aussi content que vous autres, et je trouve que c'est un beau profil. Mais d'un autre côté, je suis coach.

Cole Caufield est l’un des espoirs les plus intrigants de l’histoire récente du Canadien. La petite machine à marquer des buts suscite autant les espoirs les plus fous, que les soupçons les plus élémentaires. Le premier choix du CH au repêchage de 2019, 15e au total, fait rêver par sa production de buts, 30 en 31 match la saison dernière dans la NCAA avec les Badgers de l’Université du Wisconsin, mais inquiète en raison de son gabarit, à 1,73 m (5 pi 8 po) et 73 kg (162 lb).

C'est un joueur de hockey. Tu ne marques pas ce nombre de buts là, il a battu le record du programme américain et il est en nomination pour le plus gros trophée du hockey universitaire américain, tu ne fais pas ça si tu n'es pas un joueur de hockey, a dit Bouchard. Ce n'est pas gage de succès pour tout le monde, si tu ne mets pas d'effort, tu n'auras pas de succès, on s'entend.

Il met du ruban sur son bâton devant son casier.

Cole Caufield

Photo : Rocket de Laval

Où et quand?

Si Joël Bouchard a laissé entendre que Cole Caufield pourrait disputer son premier match vendredi contre les Marlies à Toronto, il n’a pas encore dévoilé dans quel trio.

J'ai une petite idée de ce que je veux faire tout en respectant ce qu'on fait. Le gros challenge de l'entraîneur, c'est de toujours garder le vibe de l'équipe, a-t-il lancé.

On vante souvent les qualités d'enseignant de Joël Bouchard et il a révélé qu’il avait en son nouveau joueur un client intéressé.

Il veut comprendre, il veut apprendre. On faisait des rencontres Zoom, il avait son cahier et son crayon. Il posait des questions. Il m'a même texté durant des matchs du Canadien. Il veut apprendre. Il sait qu'il va y avoir un ajustement et il n'est pas juste content d'être là.

Une citation de :Joël Bouchard

Tu ne marques pas ce nombre de buts là en étant tête en l’air et pas à tes affaires. C'est la chose la plus difficile, marquer des buts. Si c'était facile, tout le monde le ferait, et il n'y aurait pas de coach.

Et à ce compte, probablement pas de public non plus. Celui de Caufield reste fébrile d’en savoir davantage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !