•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Eve Dicaire en championnat du monde le 18 juin à Montréal

Elle tente de frapper son adversaire, qui esquive son coup.

Marie-Eve Dicaire et Claressa Shields

Photo : AP / Carlos Osorio

Jean-François Chabot

Le promoteur Yvon Michel a confirmé ce qui était devenu un secret de polichinelle : Marie-Eve Dicaire (17-1) aura l’occasion de remettre la main sur un titre mondial dès son retour dans le ring, le 18 juin.

La ceinture des super-mi-moyennes (154 lb) du WBC, abandonnée par l'Américaine et championne unifiée Claressa Shields, sera à l’enjeu quand Dicaire affrontera la Suédoise Patricia Berghult (14-0, 3 K.-O.), une jeune étoile montante de 26 ans originaire de Malmö.

À son dernier combat, le 27 novembre 2019 sur l'île de Malte, Berghult a remporté une décision unanime sur la Britannique Hannah Rankin (10-5, 2 K.-O.). Elle avait alors mis la main sur les titres de l'IBO et du WBC intérimaire des super-mi-moyennes.

Jointe au téléphone, l'ex-championne de l'IBF de la catégorie s'est dite ravie de cette occasion de demeurer au sommet de la pyramide de son sport.

Je suis très contente parce que pour moi, de repartir au bas de l’échelle, de dégringoler dans les échelons et, en quelque sorte, de refaire mes classes pour chercher des combats de plus petite envergure, sont des choses qui ne me tentaient pas vraiment.

Une citation de :Marie-Eve Dicaire, boxeuse professionnelle

Quand on a goûté à ce que c’est des combats de championnat du monde et des combats d’une importance capitale, c’est comme une grosse dose d’adrénaline et je carbure à ça, a-t-elle renchéri.

Elle s'est aussi montrée compréhensive face à la longue période d'inactivité de sa rivale qu'elle attribue à la pandémie qui a perturbé les plans et les horaires d'une vaste majorité de pugilistes.

Patricia Berghult

La Suédoise Patricia Berghult, prochaine adversaire de Marie-Eve Dicaire.

Photo : Photo: Pavel Koubek - Courtoisie Kamran Kabinejad

Enfin, Dicaire se réjouit de la perspective de se battre à nouveau devant les siens.

Lorsque j’ai boxé à Flint (le 5 mars contre Claressa Shields), j’ai réalisé à quel point j’aimais boxer à Montréal. Quand la foule est de ton côté, quand tu sens que tes amis, ta famille, tout le monde est là pour toi. Ce que ça te donne comme énergie, comme drive, ça ne se décrit pas. J’ai vraiment déjà hâte de regoûter à ça. On se croise les doigts pour peut-être avoir un public en petite quantité, ou un certain pourcentage (d’occupation de sièges).

Programme double

En entrevue à Radio-Canada Sports, Yvon Michel a confirmé que le duel Dicaire-Berghult s’inscrira dans la même carte qui verra le super-lourd-léger Oscar Rivas livrer bataille à l’Américain Bryant Jennings pour le premier titre mondial de cette catégorie sanctionnée par le WBC.

Il est encore trop tôt pour annoncer l’endroit où l’on tiendra l’événement. On verra quelle sera la situation face à la pandémie. Comme c’est un événement qui coûte cher, on doit évaluer toutes nos options en fonction de nos besoins et de la possibilité d’avoir ou non des spectateurs présents, a expliqué Michel.

Parmi les sites envisagés pour accueillir cette carte, on retrouve le Centre Bell, la Place Bell à Laval, le théâtre MTelus et le théâtre Corona.

La soirée qui sera présentée par Top Rank sur le réseau ESPN sera entièrement produite et réalisée par une équipe montréalaise de manière à éviter qu’une équipe technique américaine ait à passer la frontière.

Yvon Michel est formel. Le gala aura lieu à Montréal même s’il doit être reporté de quelques semaines pour mieux répondre aux éventuelles nouvelles directives de la santé publique.

Le promoteur a aussi dans ses cartons un projet pour une soirée au stade IGA du parc Jarry, le 20 août, qui marquera le retour de Kim Clavel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !