•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoire des Blue Jays devant des gradins remplis au Texas

Des partisans prennent des photos, sans masque, pendant l'hymne national, dans un stade de baseball pratiquement rempli.

Les 40 518 billets étaient en vente pour le premier match des Rangers du Texas à domicile, lundi, contre les Blue Jays.

Photo : Reuters / Jerome Miron

La Presse canadienne

Steven Matz a retiré neuf frappeurs sur des prises à ses débuts avec les Blue Jays de Toronto, qui ont battu les Rangers du Texas 6-2, lundi, devant la plus imposante foule du baseball majeur pendant la pandémie.

Les Blue Jays ont amorcé la saison avec une fiche de 3-1 pour une première fois en six ans. Les Torontois ont pris l'avance 4-0 en deuxième manche après des circuits consécutifs de Marcus Semien et Cavan Biggio contre Mike Foltynewicz (0-1).

Les Rangers ont annoncé une salle comble de 38 283 spectateurs pour leur 50e match d'ouverture au Texas, et le deuxième dans leur nouveau stade. Ils ont disputé leurs 30 parties au Globe Life Field devant des gradins vides, la saison dernière.

Le baseball majeur avait alloué 28 % de la capacité du stade lors de la série de championnat de la Nationale et la Série mondiale, en octobre. La plus imposante foule s'est élevée à 11 472 spectateurs.

Un risque calculé

Susanna Frare a déclaré que sa famille a décidé de prendre un risque calculé en assistant au match d'ouverture à domicile des Rangers.

Nous y avons réfléchi, car nous savions que ce serait une salle comble, a-t-elle dit avec un enfant dans les bras et un autre assis à côté d'elle à une table située derrière les gradins du balcon du champ gauche.

Mais comme les masques sont obligatoires, que nous respectons les directives et que nous savons que les employés du stade feront tout pour garder les installations propres et désinfectées autant que possible, alors nous nous sommes dit que c'était suffisant pour qu'on puisse y assister, a-t-elle ajouté.

Les Rangers ont fait les manchettes aux États-Unis en annonçant le mois dernier qu'ils mettraient en vente tous les billets pour leur match d'ouverture à domicile, malgré le fait que le président américain Joe Biden ait déclaré qu'il s'agissait d'une erreur et d'une décision irresponsable.

La décision du club a été prise peu de temps après que le gouverneur du Texas, Greg Abbott, eut levé l'obligation du port du masque et autorisé toutes les entreprises à reprendre leurs activités habituelles. Les Rangers ont toutefois rappelé que le masque était obligatoire dans le stade. La plupart des spectateurs ont respecté cette directive dans les corridors, mais pas à leur siège.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !