•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu abandonne en finale à Miami

Bianca Andreescu éclate en sanglots.

Bianca Andreescu

Photo : Reuters / Geoff Burke

Radio-Canada

Incommodée par une douleur au pied droit, Bianca Andreescu a déclaré forfait durant la deuxième manche de la finale du tournoi de Miami, samedi. L'Australienne Ashleigh Barty menait 6-3 et 4-0 lorsque la Canadienne a agité le drapeau blanc.

Je ne voulais pas m'arrêter, mais mon préparateur physique Abdul [Sillah] m'a sauvée de moi-même parce que je me poussais continuellement au point d'aggraver les choses. Je ne voulais pas, mais je lui faisais confiance et je savais que c'était la bonne décision, a-t-elle raconté, dévastée et en pleurs, en conférence de presse.

La première raquette mondiale a ainsi conservé son titre de championne à Miami. Elle n'a jamais paru en difficulté face à Andreescu, constamment en rattrapage lors du premier rendez-vous entre les deux joueuses, qui a duré 62 minutes.

Ashleigh, c'était incroyable de partager le court avec toi. Tu es une joueuse incroyable et un être humain qui l'est tout autant. Ce n'est assurément pas de cette manière que je voulais terminer le tournoi, a déclaré Andreescu sur le court.

Barty n'a pas mis de temps pour s'installer aux commandes en finale. À peine six minutes étaient écoulées qu'elle menait déjà 3-0, avec un bris d'entrée sur le service d'Andreescu, qui s'est inscrite au pointage au quatrième jeu.

Animée par son entrée en matière tardive, l'Ontarienne s'est à son tour offert un bris, qui plus est, après avoir comblé un retard de 40-0 pour rétrécir l'écart à 3-2. Elle n'a toutefois pas su confirmer son vol lorsqu'elle s'est présentée au service. Résultat : bris contre bris, et Barty n'a plus jamais perdu son service.

Le deuxième acte ne s'est pas du tout amorcé de la manière espérée pour Andreescu, qui a été contrainte d'abandonner quelque temps après avoir chuté lors d'un échange après avoir été prise à contre-pied par Barty.

La représentante de l'unifolié a pris un temps d'arrêt médical de quelques minutes, pendant lequel on lui a posé un bandage sur sa cheville droite, mais en vain, la douleur était trop forte. Elle avait auparavant subi deux bris pour démarrer la seconde manche, le premier à la suite d'une double faute.

Personne ne veut terminer un tournoi en abandonnant, particulièrement en finale, mais je dois garder en tête la suite de ma carrière. J'ai seulement 20 ans. Je ne veux rien risquer maintenant. Je l'ai déjà fait il y a deux ans et je ne veux pas faire cette erreur à nouveau.

Une citation de :Bianca Andreescu

Andreescu a confié que Barty a eu de bons mots pour elle. Elle m'a dit ''C'était génial ce match. Je suis vraiment désolée. J'espère que tu vas te rétablir et je sais que nous allons nous revoir souvent sur le court''.

L'athlète de 20 ans a aussi précisé que la prochaine étape consiste à déterminer la gravité de sa blessure au pied. Pour le moment, je vais voir de quoi il en retourne avec mon pied et commencer le processus de guérison si c'est quelque chose de grave, et transposer tout ce que j'ai appris à ce tournoi lors des prochains.

La Canadienne a connu une semaine éprouvante sur les courts jusqu'à sa qualification à l'étape ultime. Seul le premier de ses cinq matchs n'a pas atteint la limite des trois manches, tandis que ses récents duels en quarts et en demi-finales ont chacun dépassé 2 h 30 min de jeu.

Parcours de Bianca Andreescu à Miami

  • 1er tour : laissez-passer
  • 2e tour : 7-6 (7/5) et 6-2 c. la Tchèque Tereza Martincova
  • 3e tour : 7-6 (7/4), 6-7 (2/7) et 6-4 c. l'Américaine Amanda Anisimova (no 28)
  • Huitièmes de finale : 3-6, 6-3 et 6-2 c. l'Espagnole Garbine Muguruza (no 12)
  • Quarts de finale : 6-4, 3-6 et 6-3 c. l'Espagnole Sara Sorribes Tormo
  • Demi-finales : 7-6 (9/7), 3-6 et 7-6 (7/4) c. la Grecque Maria Sakkari (no 23)

Andreescu a effectué un retour au jeu cette semaine, après une pause de près d'un mois afin de soigner un pépin physique au genou gauche.

La 9e joueuse de la WTA avait auparavant été arrêtée du 30 octobre 2019 au 8 février 2021, soit 467 jours, en raison d'une importante blessure à ce même genou.

Elle fera un bond jusqu'au 6e rang mondial, lundi.

Les trois sacres de l'Ontarienne sur le circuit professionnel de tennis féminin ont tous été obtenus en 2019, année au cours de laquelle elle a surfé sur une séquence de 17 triomphes.

D'abord finaliste en lever de rideau à Auckland, elle s'était ensuite imposée à Indian Wells, à la Coupe Rogers de Toronto et finalement à Flushing Meadows lors du quatrième tournoi du grand chelem.

Barty était déjà assurée de conserver la tête du classement mondial, peu importe le résultat en finale, en raison de la défaite de la Japonaise Naomi Osaka (no 2) en quarts de finale. L'Australienne avait enlevé les honneurs de l'édition 2019, tandis que l'événement a été annulé l'an dernier à cause de la pandémie de COVID-19.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !