•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lewis Hamilton l'emporte de justesse à Bahreïn, Lance Stroll est 10e

Lewis Hamilton, casqué, en combinaison noire, lève le bras droit, il y a des feux d'artifice derrière lui.

Lewis Hamilton

Photo : Getty Images / Lars Baron

Radio-Canada

Lewis Hamilton (Mercedes-Benz) a remporté son premier duel contre Max Verstappen (Red Bull), dimanche, après une bataille très serrée dans les 15 derniers tours du Grand Prix de Bahreïn.

Si la saison est à l'image de la bataille entre Hamilton et Verstappen à Bahreïn, elle sera superbe. Le Britannique a tenu en respect le Néerlandais dans les 15 derniers tours de la course pour l'emporter.

Hamilton devait pourtant défendre sa 1re place avec des pneus plus usés (de 10 tours) que ceux de Verstappen.

À trois tours de l'arrivée, Verstappen a tenté un dépassement, l'a réussi, mais en sortant de la piste les quatre roues, ce qui est interdit. Il a rendu très sportivement le commandement à Hamilton et a semblé perdre un peu son rythme par la suite. Il n'a pas été en mesure de l'attaquer à nouveau.

Je n'avais pas d'adhérence, pas assez pour faire la différence en tout cas, a expliqué Verstappen. L'an dernier, on aurait été contents de ce résultat, mais cette année, on est déçus. Cela montre qu'on a fait de gros progrès.

Hamilton a passé la ligne d'arrivée tout juste devant la Red Bull (+ 0,7) pour remporter la 300e victoire d'un pilote britannique en F1.

Je suis tellement fier de la F1 qui a pu lancer sa saison, mais quelle course compliquée, car on a souffert dans le dernier relais, a dit Hamilton. Max [Verstappen] a été très bon, il m'a collé au train, et j'ai fait le maximum pour le garder derrière moi. J'adore ces batailles.

Le coéquipier de Hamilton, le Finlandais Valtteri Bottas, a terminé au 3e rang.

Lance Stroll, dans son Aston Martin verte, tourne à gauche sur le circuit de Bahreïn, suivi par deux voitures.

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Lars Baron

Parti de la 10e place sur la grille de départ, le Québécois Lance Stroll a fini 10e et a offert à Aston Martin un point à son premier Grand Prix.

On a manqué de vitesse et d'adhérence dans le dernier relais, a indiqué Stroll. La voiture n'a pas été aussi performante qu'on l'aurait cru, et l'on doit trouver le moyen d'aller en chercher plus. On a beaucoup de travail à faire d'ici la prochaine course.

Le Torontois Nicholas Latifi a été surpris par le bon comportement de sa Williams, mais une fuite dans le groupe propulseur l'a obligé à s'arrêter et à abandonner à cinq tours de la conclusion.

J'ai été agréablement surpris par la maniabilité de la voiture, je m'attendais à pire, honnêtement, a affirmé Latifi. Ce n'était pas parfait, mais c'est encourageant.

Mais dès le début de la course, j'ai senti que quelque chose ne tournait pas rond dans le moteur. Il a perdu de la puissance et, à la fin, je ne pouvais plus pousser du tout. L'équipe a préféré me faire rentrer au garage, a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !