•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien fait l'acquisition d'Eric Staal

Il est à genoux sur la patinoire.

Eric Staal était passé du Wild du Minnesota aux Sabres de Buffalo en septembre 2020.

Photo : Getty Images / Elsa

Radio-Canada

Marc Bergevin disait avoir les mains liées, mais il faut croire que le nœud n’était pas si solide. Le directeur général du Canadien de Montréal a fait l’acquisition du vétéran joueur de centre Eric Staal, vendredi, des Sabres de Buffalo.

En échange, le Tricolore cède aux Sabres des choix de 3e et 5e tours au repêchage de 2021.

Les Sabres retiennent 50 % du salaire de Staal. Cela signifie qu'il comptera pour seulement 1,625 million de dollars dans le calcul de la masse salariale de sa nouvelle équipe.

Âgé de 36 ans, Staal a disputé 32 rencontres cette année pour les pauvres Sabres, bons derniers au classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a amassé 10 points, dont 3 buts, et affiche un différentiel de -20.

Les quatre principaux centres du Canadien, soit Phillip Danault, Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi et Jake Evans, totalisent 660 matchs d'expérience dans la LNH, à peine plus de la moitié des 1272 rencontres de Staal.

Le nouveau venu à Montréal a récolté 1031 points, dont 439 buts, en saison dans le circuit Bettman et a été nommé au match des étoiles à six occasions, la dernière fois en 2020.

Malgré la perte de 2 choix en vue du prochain repêchage, le Tricolore en détient toujours 12, dont 5 sélections parmi les 3 premiers tours.

Staal sera joueur autonome à la fin de la présente saison. Il avait signé en février 2019 une prolongation de contrat de deux ans et de 6,5 millions de dollars avec le Wild du Minnesota, qui l'a cédé aux Sabres en septembre dernier.

Le 2e choix du repêchage de 2003, derrière Marc-André Fleury, a lancé sa carrière professionnelle la même année. Il est rapidement devenu un rouage important des Hurricanes de la Caroline, atteignant le plateau des 100 points en 2005-2006, saison au terme de laquelle il a gagné la Coupe Stanley.

Il a été nommé capitaine de l'équipe en 2010, en remplacement de Rod Brind'Amour, et a disputé 12 saisons à Raleigh, avant de prendre la direction des Rangers en 2016 pour un court séjour à New York.

Plus tôt dans sa carrière, l'Ontarien a brillé sur la scène internationale avec la formation canadienne. Il a remporté l'or aux Jeux olympiques de Vancouver, en 2010, ainsi qu'aux Championnats du monde de Moscou, en 2007.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !