•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un joueur du Canadien atteint d'un variant du coronavirus

Le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin fait son bilan de la période des transactions au podium du Centre Bell.

Marc Bergevin

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Le directeur général Marc Bergevin a indiqué, sans le nommer, que l'un des deux joueurs du Canadien de Montréal soumis au protocole COVID-19 de la LNH, Joel Armia et Jesperi Kotkaniemi, a reçu un test positif au virus et qu'un variant était en cause.

Dans l'autre cas, il s'agit d'un contact rapproché avec une personne infectée, a ajouté Bergevin en point de presse jeudi pour commenter la situation de son équipe, à l'arrêt forcé depuis mardi.

Il n'y a personne de coupable à mes yeux, a dit le directeur général (DG) du Tricolore, assurant que le protocole sanitaire n'avait pas été enfreint par le joueur qui a obtenu un résultat positif.

Il y a tellement de possibilités; c'est peut-être arrivé pendant le dernier voyage, dans un ascenseur... On n'en a aucune idée. Des gens vont mourir du virus, et ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas été prudents.

Une citation de :Marc Bergevin, DG du Canadien de Montréal

Pour autant que nous le sachions, aujourd'hui, il n'y a aucun problème en ce qui a trait à son état de santé, a ajouté Bergevin.

La décision de mettre la saison du Canadien en veilleuse a été prise conjointement par la santé publique du Québec, la Ligue nationale de hockey (LNH), l'Association des joueurs de la LNH ainsi que l'organisation montréalaise.

Nous faisons du traçage. Il y a plus de deux joueurs qui ont eu des contacts rapprochés. Nous n'avons pas pris de chance avec la santé des joueurs. La LNH craint aussi qu'il y ait eu des cas de contamination sur la patinoire ailleurs dans la ligue depuis le début de la saison, a déclaré Bergevin

Le premier match d’une série de trois contre les Oilers d’Edmonton, qui devait être disputé lundi au Centre Bell, a été reporté. La LNH a annoncé mardi que les deux rencontres face aux Oilers (mercredi et vendredi) étaient aussi remises, de même que le choc de dimanche avec les Sénateurs d’Ottawa.

Les activités du CH sont suspendues jusqu’à dimanche inclusivement. Les installations de l'équipe pourraient rouvrir le lendemain, selon les résultats des tests de dépistage. Bergevin a bon espoir que sa troupe pourra reprendre le collier après une pause de près d'une semaine.

Jusqu'ici, il n'y a pas eu de propagation, donc si la situation reste comme ça, on devrait être de retour à l'entraînement lundi après-midi, a mentionné le DG du Canadien.

Il s'agit de la première fois cette saison que des matchs sont reportés dans la Division nord, qui regroupe les sept équipes canadiennes.

Le circuit Bettman a réussi à reprogrammer 41 matchs reportés aux États-Unis cette année à cause de son protocole pour lutter contre la COVID-19.

Vers un prolongement de la saison

Marc Bergevin s'attend à ce que la saison du Canadien prenne fin au-delà de la date prévue pour boucler le calendrier, soit le 8 mai, afin de pouvoir reprendre une portion des matchs qui ont été remis.

Les autorités de la LNH feront part des ajouts et des modifications à l’horaire montréalais lorsque l'équipe aura renoué avec l'action.

J'ai vu le calendrier [mercredi] et nous allons bouger des matchs qui vont affecter d'autres équipes aussi, pas seulement celles que nous devions affronter, a affirmé Bergevin.

Je peux confirmer que la ligue veut le moins possible aller dans la semaine tampon [après la saison], mais, dans notre cas, on sera probablement obligés d’y aller. Je vais laisser la ligue faire l’annonce à ce sujet.

Une citation de :Marc Bergevin, DG du Canadien de Montréal

Si le Canadien n'est pas en mesure de reprendre ses matchs à cause de son calendrier très condensé jusqu’à la fin de la campagne, la LNH établirait son classement en fonction du pourcentage de points par match récolté.

Le groupe d'entraîneurs et les préparateurs physiques organisent des rencontres virtuelles depuis que le centre d'entraînement est clos pour ainsi garder les joueurs actifs avant leur retour au jeu.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !