•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Russe Anna Shcherbakova bien lancée aux mondiaux de patinage artistique

Une patineuse artistique tourne sur elle-même

Anna Shcherbakova

Photo : Getty Images / Linnea Rheborg

Agence France-Presse

La jeune Russe Anna Shcherbakova, qui, à 16 ans, vit ses premiers Championnats du monde de patinage artistique, mène devant la Japonaise Rika Kihira à l'issue du programme court du concours féminin, mercredi, à Stockholm.

Avec 81 points, Shcherbakova compte un peu moins de deux points d'avance sur Kihira (79,08) avant le programme libre de vendredi. Une autre Russe, Elizaveta Tuktamysheva, sacrée championne du monde en 2015 et âgée quant à elle de 24 ans, occupe la 3e place (78,86).

L'autre jeune toupie russe attendue, Alexandra Trusova (64,82), âgée de 16 ans également, est 12e, à près de 15 points du podium, après une prestation sans combinaison de sauts, ce qui l'a lourdement pénalisée.

Au contraire, Shcherbakova, Kihira et Tuktamysheva ont, elles, patiné très proprement sur la glace suédoise. Tuktamysheva, qui a obtenu la meilleure note technique, et Kihira sont les deux seules à avoir misé – avec réussite – sur un triple axel, le triple saut le plus difficile à maîtriser, puisqu'il exige en fait de réaliser trois tours et demi en l'air.

Madeline Schizas (68,77) est la meilleure Canadienne, au 9e rang. Emily Bausback (55,74), 27e, n’a pu se qualifier pour le programme libre, réservé aux 24 premières.

Domination des couples russes

En soirée, les Russes Aleksandra Boikova et Dmitrii Kozlovskii, champions d'Europe 2020, ont pris la tête de la compétition en couples (80,16), devant les Chinois Wenjing Sui et Cong Han (77,62), les derniers à avoir été sacrés champions du monde, en 2019.

Deux autres paires russes ont terminé troisième et quatrième. Anastasia Mishina et Aleksandr Galliamov complètent le top 3, tandis que Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov finissent au quatrième rang.

Les deux lèvent la jambe de façon synchronisée.

Kirsten Moore-Towers, de Saint Catharines et Michael Marinaro, de Sarnia.

Photo : Reuters / ANDERS WIKLUND/TT

Les duos ontariens composés de Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro et de Evelyn Wash et Trent Michaud se classent respectivement 10e et 12e.

Une bulle étanche contre la COVID-19

Un deuxième cas positif à la COVID-19 a été diagnostiqué à l'intérieur de la compétition, sans qu'il porte atteinte à la bulle sanitaire mise en place, a indiqué la Fédération internationale de patinage (ISU) mercredi soir.

Pendant les procédures rigoureuses de tests mises en place, un deuxième cas positif a été identifié, indique-t-elle dans un communiqué, sans préciser l'identité de la personne concernée, ni son lien avec la compétition. Un premier cas avait été identifié lundi.

Les deux cas ont été détectés à la suite du test PCR réalisé à l'arrivée sur site avant de pouvoir retirer une accréditation. Par conséquent, aucun des deux individus n'a reçu d'accréditation, ni n'a intégré la bulle sanitaire, détaille la fédération internationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !