•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Artur Beterbiev s'impose par mise hors de combat à Moscou

Artur Beterbiev les bras levés en signe de victoire

Artur Beterbiev

Photo : Getty Images / Jonathan Daniel

La Presse canadienne

Le Montréalais d'origine tchétchène Artur Beterbiev a conservé ses ceintures IBF et WBC des mi-lourds, samedi, en s'imposant par mise hors de combat (TKO) au 10e round contre l'Allemand Adam Deines, à Moscou.

De retour dans le ring pour la première fois depuis octobre 2019, Beterbiev a enregistré une 16e victoire en 16 combats professionnels avant leur conclusion. Il s'agissait d'une première défense de titres unifiés pour le boxeur de 36 ans.

Beterbiev (16-0, 16 K.-O.) a envoyé Deines (19-2-1, 10 K.-O.) au tapis d'un solide crochet du gauche lancé en contre-attaque. Deines s'est relevé avant le compte de 10, mais son coin a demandé à l'arbitre de mettre fin aux hostilités. Une sage décision dans les circonstances.

Ce n'est pas que Deines s'est avéré une cible facile pour Beterbiev, bien au contraire. Après une chute en fin de premier round, l'Allemand de 30 ans a donné une très bonne opposition à Beterbiev.

Aspirant obligatoire au titre de l'IBF et classé 5e de l'organisation, Deines a démontré de belles qualités, plaçant plusieurs très bons coups au cours de l'affrontement. Le Russe a d'ailleurs été coupé à l’œil droit, signe que le gauche de l'aspirant avait beaucoup de puissance.

Beterbiev s'est toutefois montré intraitable. Au fur et à mesure que le combat progressait, il se détachait de son adversaire, qui a toutefois subi les nombreux coups en puissance du champion, jusqu'à la frappe fatidique du 10e acte.

Beterbiev devrait maintenant affronter le vainqueur du combat de championnat du monde entre Joe Smith fils et Maxim Vlasov, qui s'affronteront en mai pour le titre vacant de la WBO.

Salyagin impressionne

En demi-finale, l'Ouzbek Azizbek Abdugofurov (13-1, 5 K.-O.) n'a pas été en mesure de défendre son titre Silver du WBC des super-moyens contre le Russe Pavel Silyagin (7-0, 4 K.-O.), qui lui a servi une leçon de boxe.

Silyagin, qui a connu une belle carrière chez les amateurs, a facilement remporté le combat par décision unanime. Deux juges ont remis des cartes de 119-109, alors que le troisième a vu un combat à sens unique de 120-108.

Le Russe de 27 ans était classé 37e à la WBC avant ce combat. Cette victoire devrait lui faire grimper plusieurs échelons. Abdugofurov pointant au 4e échelon, soit deux rangs plus bas que David Lemieux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !