•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des inégalités entre joueurs et joueuses décriées au March Madness

Deux photos de salles d'entraînement

Les joueurs et les joueuses n'ont pas accès aux mêmes espaces d'entraînement

Photo : Instagram

Radio-Canada

Le March Madness, grand-messe du basketball universitaire américain, vient à peine de commencer que déjà, la NCAA fait l'objet de critiques à la suite de plusieurs publications sur les réseaux sociaux qui font état d’inégalités entre joueurs et joueuses dans les espaces d'entraînement mis à leur disposition.

Ali Kershner, qui fait partie du personnel d'entraîneurs de l’équipe féminine de l’Université Stanford, a d’abord publié sur Instagram des photos des salles d’entraînement réservées aux hommes et aux femmes pendant le tournoi. Alors que les joueurs bénéficient d’un gymnase immense complètement équipé, les joueuses n’ont que 12 haltères à leur disposition, peut-on voir.

Ces femmes veulent et méritent d’avoir les mêmes occasions, a-t-elle écrit. Dans une année qui a été définie par une lutte pour l’égalité, voici une chance d’avoir une conversation et de s’améliorer.

De nombreuses joueuses de la WBNA, dont Alysha Clark et Sue Bird (Nouvelle fenêtre), ont réagi et ont vivement critiqué la NCAA.

Irrespectueux, a affirmé la joueuse des Aces de Las Vegas A’ja Wilson (Nouvelle fenêtre).

Plusieurs joueurs de la NBA, dont le joueur étoile des Warriors de Golden State Stephen Curry (Nouvelle fenêtre), sont aussi venus à la défense des joueuses de la NCAA.

On ne peut pas tolérer ça. Elles méritent plus, a publié Kyrie Irving, des Nets de Brooklyn.

La vice-présidente de la division féminine de basketball dans la NCAA, Lynn Holzman, a parlé d'un manque d’espace pour expliquer cette situation.

Pourtant, la joueuse des Dukes de l’Oregon Sedona Prince a publié une vidéo démontrant l’espace disponible et inutilisé. Vendredi matin, sa vidéo avait été visionnée plus de 6,2 millions de fois.

Lors d’un point de presse vendredi, Lynn Holzman, qui a elle-même joué dans la NCAA, a parlé de l'éléphant dans la pièce, et a assuré que des modifications seraient apportées rapidement.

Le March Madness est un tournoi réunissait 68 équipes et visant à déterminer la meilleure équipe universitaire de basketball aux États-Unis. Cette année, il est présenté à Indianapolis, jusqu’au 5 avril.

Le premier tour de la compétition féminine regroupe quant à elle 64 équipes et a lieu à San Antonio, au Texas.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !