•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le champion olympique en titre du marteau suspendu pour dopage

Le spécialiste du lancer du marteau est dans l'aire de lancement.

Dishold Nazarov lors des Jeux olympiques de 2016 à Rio

Photo : Getty Images / FRANCK FIFE

Agence France-Presse

Dilshod Nazarov, champion olympique en titre du lancer du marteau, a été suspendu pour deux ans par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Le Tadjik de 38 ans a été suspendu pour l'usage d'une substance prohibée après une nouvelle analyse des échantillons prélevés lors des Championnats du monde de 2011 à Daegu.

Le lanceur avait terminé au 10e rang de la finale de ces mondiaux, et l'AIU a révélé avoir découvert du Turinabol, un stéroïde anabolisant.

Il avait écopé d'une suspension provisoire de deux ans le 24 septembre 2019. La sanction commence donc à cette date et se terminera le 24 septembre 2021.

Nazarov, également vice-champion du monde en 2015 à Pékin, ne pourra pas défendre à Tokyo son titre acquis en 2016 à Rio.

Sa médaille d'or olympique est la seule de l'histoire du Tadjikistan à titre de pays indépendant.

Il perd également tous ses résultats enregistrés entre le 29 août 2011 et le 29 août 2013.

Son record personnel est un jet de 80,71 mètres, réalisé en 2013.

De vieux records

Le record du monde du lancer du marteau date du 30 août 1986. Yuriy Sedykh, de l'Union soviétique, avait alors atteint 86,74 mètres.

Il avait été sacré champion olympique en 1976, aux Jeux de Montréal, avec une performance de 77,52 mètres, ce qui était à l'époque un record olympique. Il avait défendu son titre en 1980 à Moscou.

Le record olympique actuel date des JO de 1988 à Séoul. Le 26 septembre, Sergey Litvinov avait lancé son marteau à 84,80 mètres.

En finale des Jeux de 2016, Navarov avait réussi un jet de 78,68 mètres à son cinquième essai pour remporter la médaille d'or. Aucun Canadien ne participait à cette épreuve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !