•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Natation Artistique Canada : « La culture de la peur ne peut plus me consumer »

Cassandra Winkelaar

Cassandra Winkelaar, membre de l'équipe canadienne de natation artistique

Photo : Radio-Canada

Diane Sauvé
Jacinthe Taillon

Cassandra Winkelaar a révélé à Radio-Canada Sports qu’elle est l’une des quatre nageuses de l’équipe nationale à avoir brisé le silence anonymement en octobre dernier pour dénoncer un climat toxique au centre d’entraînement de Natation Artistique Canada à Montréal. Si elle parle maintenant à visage découvert, c’est qu’elle veut du changement et qu’elle n’a plus peur de dire la vérité.

J’ai réalisé que la culture de la peur ne peut plus me consumer. Je dois pouvoir parler librement et me battre pour les changements qui doivent être apportés.

Une citation de :Cassandra Winkelaar, équipe nationale, Natation Artistique Canada

La nageuse de 20 ans n’est pas retournée au centre national d'entraînement depuis sa réouverture le 11 janvier dernier. Même si elle fait toujours partie de l’équipe canadienne, elle a plutôt pris congé et reste chez elle à Calgary. Elle a préféré, dit-elle, s’éloigner d’un climat qui l’a fait sombrer dans l’anxiété et la dépression. Une décision difficile, avoue-t-elle, en cette année olympique, mais la meilleure qui soit pour sa santé mentale.

Cassandra Winkelaar

Même quelque chose d’aussi banal que des gens qui parlent français autour de moi peut me faire replonger dans ce que je vivais à Montréal. C’est la langue officielle et c’est tout à fait normal. Mais ça m’arrive parfois. J’ai l’impression que je suis de retour à Montréal et mon anxiété revient.

Une citation de :Cassandra Winkelaar, équipe nationale, Natation Artistique Canada

En octobre dernier, elle a dénoncé avec trois coéquipières de l’équipe nationale, sous le couvert de l’anonymat, l’abus et le harcèlement psychologique dont elles auraient été victimes. La réaction de certaines nageuses n’a pas été la meilleure, dit-elle.

Je suis triste que nous soyons si divisées en ce qui a trait à la vérité, lance Winkelaar. Il y a des gens qui nient complètement ce qui est arrivé, même si c'est arrivé. J'ai seulement dit ma vérité. Il y a des personnes qui ne peuvent pas parler par crainte de représailles.

« J'ai seulement dit ma vérité » - Cassandra Winkelaar

Il y a des gens qui voulaient qu’on révèle notre identité et qu’on explique pourquoi on avait fait ça. Ce n’était pas correct. Et ça ne venait pas seulement des athlètes.

Une citation de :Cassandra Winkelaar, équipe nationale, Natation Artistique Canada

Elle appuie la bataille menée par cinq ex-nageuses qui ont déposé une demande d’autorisation de recours collectif contre Natation Artistique Canada le 9 mars dernier.

L’une des firmes responsables de la demande d’action collective indique que plus de 30 nageuses de niveau national ont contacté ses avocats pour se joindre au recours.

Winkelaar dit avoir retrouvé l’amour pour son sport depuis qu’elle s’entraîne dans son club à Calgary, là où tout le monde s’entraide, dit-elle. Si la nageuse poursuit l'entraînement, c’est qu’elle espère revenir un jour au Centre national de Montréal. Sauf qu’il faudra d’abord un changement significatif, affirme-t-elle, et pas seulement que quelques heures de formation.

L'équipe nationale de Natation Artistique Canada

L'équipe nationale de Natation Artistique Canada

Photo : Getty Images / Al Bello

Il faut certainement changer les entraîneurs et aussi ceux qui dirigent l’organisation, soutient Winkelaar. Ça fait des années que les mêmes personnes sont là et rien n’a changé. Nous avons besoin de gens qui se battent pour les athlètes et non pour eux-mêmes.

Dimanche dernier, la chef de direction de Natation artistique Canada, Jackie Buckingham, s’excusait, par voie de communiqué, de ne pas avoir fait assez d'efforts et s'engageait à faire mieux afin de regagner la confiance de sa communauté. Cassandra Winkelaar se montre sceptique.

Les excuses de Natation artistique Canada

Des excuses sont des excuses, mais si vous n’intervenez pas, est-ce vraiment sincère? Je peux demander pardon à quelqu’un pour lui avoir fait du mal, mais je peux continuer de lui faire du mal plus tard. C’est vraiment à eux d’apporter les bons changements.

Une citation de :Cassandra Winkelaar, équipe nationale, Natation Artistique Canada

Jackie Buckingham a dit vouloir apporter des précisions sur son plan très bientôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !