•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la qualification olympique de Laurence Vincent Lapointe encore reportée

Elles pagaient.

Laurence Vincent Lapointe et Katie Vincent

Photo : Zsuzsanna Vekassy/Canoe-Kayak Canada

Radio-Canada

La canoéiste Laurence Vincent Lapointe devra attendre encore avant d’obtenir son laissez-passer pour les Jeux olympiques de Tokyo.

La Québécoise pouvait se qualifier dimanche en remportant l'épreuve du 500 m en C-2 tenue lors des essais olympiques de l’équipe canadienne, à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Vincent Lapointe et sa coéquipière, Katie Vincent, ont toutefois été retirées de la compétition en raison du protocole de la COVID-19. La course de dimanche ne sera donc pas utilisée pour les qualifications et a été remise. La course du 1000 m en C-1 masculin a subi le même sort.

Laurence Vincent Lapointe s'est sentie fiévreuse dimanche matin et un test de dépistage déterminera s'il s'agit de la COVID ou d'un simple rhume.

La Fédération affirme qu’il s’agit pour le moment d’une mesure préventive.

Elle a raté une première occasion de se qualifier pour Tokyo vendredi lors du 200 m en C-1. C’est sa coéquipière, Katie Vincent, qui a remporté l’épreuve.

La pandémie a grandement complexifié le processus de qualification olympique. D’ailleurs, la Fédération internationale de canoë n’a pas encore déterminé la répartition des dernières places à Tokyo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !