•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lee Westwood s'empare de la tête au Championnat des joueurs de la PGA

Le golfeur marche avec sa balle en main sur le sixième vert.

Lee Westwood

Photo : Getty Images / Kevin C. Cox

La Presse canadienne

Lee Westwood ne souhaite pas se comparer à l'ancien numéro un mondial qu'il était il y a une décennie. Il sait cependant qu'il joue de l'excellent golf et qu'il est encore en mesure de tenir tête aux meilleurs golfeurs.

Westwood n'a commis aucun boguey lors de la deuxième ronde du Championnat des joueurs de la PGA, vendredi, et il a joué 66 (-6) pour se hisser en tête du tournoi.

Avec un pointage cumulatif de -9, il s'est donné une avance d'un coup sur son compatriote anglais Matt Fitzpatrick (68), à l'aube d'un week-end intéressant sur le parcours du TPC Sawgrass.

À quelques semaines de fêter son 48e anniversaire, Westwood avait assez bien joué pour remporter le tournoi Arnold Palmer, la semaine dernière, mais Bryson DeChambeau avait fait mieux pour triompher par un coup.

Le parcours de Bay Hill avait favorisé un long cogneur comme DeChambeau, mais ce n'est pas nécessairement le cas cette semaine.

Quand tu participes à ces tournois contre les meilleurs du monde, tu ne peux pas avoir une faiblesse dans ton jeu, a indiqué Westwood. Je ne pourrais pas dire que je fais telle chose mieux qu'une autre. Je n'ai peur d'aucun coup. Je ne marcherai pas vers ma balle en me disant que je ne peux pas réussir le coup suivant.

Chris Kirk a fait un bond de géant grâce à une ronde de 65, la meilleure de la journée, et il partage la troisième position avec Sergio Garcia (72), à -7.

L'Espagnol a raté quelques coups roulés plutôt faciles, mais le champion du tournoi en 2008 a réalisé suffisamment de bons coups pour rester dans la course. Il a notamment réussi un troisième aigle en deux rondes, égalant déjà le record du tournoi.

De belles montagnes russes, a dit Garcia. Il y a eu plusieurs bons éléments, mais aussi de moins bons. Je me suis battu et c'est une des choses dont je suis le plus fier.

Lorsque la deuxième ronde a été suspendue en raison de l'obscurité, 16 joueurs n'étaient qu'à cinq coups de la tête.

DeChambeau n'est pas loin derrière, n'accusant que trois coups de retard après avoir signé une carte de 65. Il a commis un double boguey à son premier trou, mais il s'est ressaisi avec cinq oiselets.

Je suis heureux d'avoir pu garder mon calme et de réussir un bon pointage, a mentionné DeChambeau. Je dois m'assurer que mon jeu soit bon dès le premier coup de départ et que je n'aie pas à jouer de chance. Je dois envoyer ma balle dans l'allée.

Cinq autres golfeurs accompagnent DeChambeau à égalité au cinquième échelon, dont Sungjae Im, qui a égalé un record du tournoi avec six oiselets consécutifs.

Trois Canadiens devraient prendre part aux phases du week-end et le mieux classé d'entre eux est Corey Conners. Après une bonne entrée en matière, Conners a joué 72 et a glissé à égalité en 14e place, à -4.

Ses compatriotes Adam Hadwin (69) et Nick Taylor (74) sont respectivement aux 36e et 50e rangs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !