•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurence Vincent Lapointe devra attendre pour son billet olympique

Elle pagaie.

Laurence Vincent Lapointe

Photo : Canoë-Kayak Canada

Radio-Canada

La Québécoise Laurence Vincent Lapointe devra patienter pour officiellement avoir son billet pour les Jeux olympiques de Tokyo.

L’Ontarienne Katie Vincent a remporté le duel entre les deux canoéistes aux essais olympiques et paralympiques de canoë-kayak à Burnaby, en Colombie-Britannique, pour savoir laquelle des deux représentera le Canada en C-1 200 m à Tokyo.

Vincent a devancé Vincent Lapointe par 32 centièmes de seconde seulement. Dans la webdiffusion, on a même pu voir Vincent Lapointe chavirer tout près du fil d'arrivée.

C'est donc Katie Vincent qui a obtenu le premier billet du Canada dans cette catégorie. Le pays pourrait encore qualifier une deuxième embarcation.

Gagnante la veille de la première finale, la Québécoise pouvait décrocher sa qualification avec une victoire dans la deuxième, vendredi. Mais c’est Vincent, 2e de la première finale, qui a franchi la ligne en premier. Là aussi, Vincent Lapointe s'était retrouvée à l'eau.

C’est Vincent qui avait assuré la place du Canada aux Jeux en C-1 200 m pendant la suspension pour dopage de Vincent Lapointe, finalement levée en janvier 2020.

La fédération internationale de canoë doit encore déterminer la répartition des dernières places à Tokyo. Normalement, les compétiteurs auraient gagné ces places lors des qualifications panaméricaines, mais celles-ci ont été annulées en raison de la pandémie. Un nouveau processus d'attribution n'a pas encore été annoncé.

Laurence Vincent Lapointe est une figure dominante du canoë féminin, lequel fait son entrée au programme olympique cet été à Tokyo. La Trifluvienne de 28 ans a décroché 13 médailles d’or aux Championnats du monde, dont une chez les U-23, entre 2010 et 2018.

En kayak, Alanna Bray-Lougheed, Andréanne Langlois, Michelle Russell et Madeline Schmidt ont obtenu leur billet olympique avec une deuxième victoire en deux jours en K-4 500 m.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !