•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michael Woods de retour en selle en Catalogne

Il lève ses bras avant de franchir la ligne d'arrivée.

Michael Woods

Photo : Getty Images

Michel Chabot

À cause d'une bronchite, Michael Woods a dû tirer un trait sur la classique Tirreno-Adriatico. Mais qu’à cela ne tienne, le cycliste d’Ottawa se prépare déjà pour son prochain défi.

Joint à Gérone, jeudi, l’athlète de 34 ans fait de la reconnaissance en vue du Tour de la Catalogne qui s’amorcera le 23 mars. Son état de santé ne l’inquiète aucunement.

Je suis pratiquement rétabli, a dit Woods. J’ai pris des antibiotiques et je me sens mieux. Ce n’était rien de majeur, mais j’ai décidé que c’était mieux de faire une croix sur Tirreno, sinon je suis presque certain que je me serais mis en mauvaise posture.

L'Ontarien a bien entamé son association avec la formation Israel Start-Up Nation (ISN) en finissant au 2e rang du Tour des Alpes-Maritimes et du Var, il y a trois semaines. Gagnant de la deuxième étape, il s’est dit déçu d’avoir perdu le maillot de leader lors de la troisième et dernière journée.

Une malchance nous a coûté la victoire, a-t-il dit. Dan Martin a eu un problème mécanique en fin de course et nous avons dû l’attendre parce que j’avais besoin de lui dans la montée finale. Notre retard sur l’échappée est ainsi passé de deux à trois minutes et j’ai perdu mes cinq secondes d’avance au classement cumulatif. Autrement, sans ce problème, je suis persuadé que nous aurions comblé l’écart avant la fin de la course.

C’est finalement par cinq secondes que Michael Woods a cédé la victoire à l’Italien Gianluca Brambilla de l’équipe Trek-Segafredo. Mais il se réjouit tout de même de ses débuts avec ISN.

Ça commence bien. J’apprécie vraiment mes coéquipiers et le personnel de l’équipe. Paulo Saldanha (directeur de la performance) et Sylvan Adams (propriétaire) ont fait de réels efforts pour que je me sente à l’aise, et c’est le cas. Le résultat de ma première course en est une preuve. La confiance et le soutien qu’ils me procurent me rendent heureux.

Une citation de :Michael Woods

Déjà, le plan pour 2021 est clair pour celui qui avait pris la 3e place de la Flèche wallonne l’an dernier. Il sera du Tour de France au cours de l’été qui vient.

Je suis très content du plan que nous avons établi, a précisé l'auteur de deux victoires d'étapes l'an passé, dont une à la Vuelta. Les objectifs sont clairs et le Tour de France est l’un des grands buts fixés. Personnellement, mon plus grand objectif est la course sur route des Olympiques et le Tour me servira de préparation pour les Jeux.

Avant, Woods se concentre sur la Catalogne, où il aura la chance de faire équipe avec Chris Froome, lui aussi à ses débuts avec ISN.

Je suis très enthousiasmé de courir avec lui. Je ne lui ai pas parlé depuis quelques mois, mais on me dit qu’il se remet bien de sa blessure. Il a retrouvé sa force. Et maintenant, il s’agit pour lui de se remettre en forme. Je crois qu’il va s’améliorer de semaine en semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !