•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trois quarts des Japonais préfèrent des JO sans spectateurs venus de l'étranger

Elles portent des chapeaux.

Deux personnes photographient les anneaux olympiques.

Photo : Reuters / Kim Kyung Hoon

Agence France-Presse

En raison de la pandémie, la majorité des Japonais sont opposés à la présence de public venu de l'étranger aux Jeux olympiques de Tokyo, selon un sondage publié lundi, alors que les organisateurs annonceront une décision à ce sujet ce mois-ci.

Le sondage, réalisé par le quotidien Yomiuri, révèle que 18 % seulement des personnes interrogées sont favorables à ce que des spectateurs étrangers soient autorisés à entrer au Japon pour les JO, alors que 77 % sont contre.

Les Jeux de Tokyo, qui devaient initialement se dérouler en 2020, ont été reportés à cause de la crise sanitaire mondiale. Ils sont désormais prévus du 23 juillet au 8 août.

Le comité d'organisation a déclaré la semaine dernière qu'il prévoyait de statuer sur la question des spectateurs étrangers avant la fin du mois, probablement avant le début du relais national de la flamme olympique, le 25 mars.

Selon des médias locaux, le gouvernement japonais, la ville de Tokyo et le comité organisateur penchent pour l'interdiction des spectateurs venus de l'étranger et la tenue de l'événement devant un public local seulement.

Selon le sondage du journal Yomiuri, 45 % des personnes interrogées sont favorables à ce que des spectateurs en général assistent aux Jeux, tandis que 48 % s'y opposent.

La présidente de Tokyo 2020, Seiko Hashimoto, a déclaré vendredi que les organisateurs veulent vraiment organiser l'événement dans des stades pleins avec des supporteurs du monde entier, mais qu'ils auront du mal si nous ne sommes pas en mesure de les accueillir et si la situation des installations médicales n'est pas parfaite.

Les organisateurs prévoient de prendre une décision en avril sur la capacité maximale des stades dans le contexte de la pandémie.

Le sondage a été réalisé du 5 au 7 mars par téléphone, et 1066 des 1977 personnes contactées ont répondu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !