•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Une journée parfaite » : Mikaël Kingsbury à nouveau champion du monde

Un jeune homme croque une médaille.

Mikaël Kingsbury a été sacré champion des bosses en simple lors des Championnats du monde de ski acrobatique de la FIS, à Almaty, au Kazakhstan.

Photo : Twitter FISfreestyle

Radio-Canada

Mikaël Kingsbury est toujours roi et maître des bosses. L'athlète de 28 ans a remporté lundi l'épreuve en simple des Championnats du monde de ski acrobatique de la FIS, à Almaty, au Kazakhstan.

Il s'agit de son troisième titre individuel et de son cinquième avec les épreuves en parallèle. Il avait été aussi couronné à Deer Valley en 2019 et en Norvège en 2013.

Sur la piste de la station de Shymbulak, qu’il avoue ne pas considérer comme sa favorite, le skieur a toujours semblé en maîtrise.

Il a d’ailleurs effectué sa dernière descente avec aisance, enfilant une double vrille et une triple vrille désaxée. Kingsbury était visiblement heureux en fin de parcours.

Trois skieurs sont sur un podium.

Mikaël Kingsbury

Photo : Twitter FISfreestyle

Il a conclu la finale avec un pointage de 87,36, soit presque 5 points devant le Français Benjamin Cavet (82,43). Le Kazakh Pavel Kolmakov (82,23) complète le podium.

Le skieur de Deux-Montagnes affirme avoir connu une journée parfaite et, surtout, avoir eu beaucoup de plaisir.

Dans les pistes difficiles, on ne peut pas s’attendre à être 100 % dans tous les aspects, a-t-il analysé après la course. Je voulais être solide, faire ça simple. Et, finalement, j'ai été le plus rapide, j'ai eu les meilleurs points, j'ai fait les meilleurs sauts. C'est une belle domination! Faire ça en Coupe du monde oui, mais mener par cinq points aux Championnats du monde, c'est une journée parfaite.

Aujourd'hui, peu importe ce que les autres faisaient, je ne me mettais pas de pression. Je voulais juste avoir du fun. Je me rends compte que, quand j'ai du fun, j'ai mes meilleures performances.

Une citation de :Mikaël Kingsbury

Il croit que c'est la maturité qui l'amène à skier sans pression et si détendu. Je me rends compte que les titres que j'ai gagnés, personne ne peut me les enlever. Kingsbury est aussi dans une situation où il a gagné tout ce qu'il avait à gagner.

Le skieur est revenu à la compétition il y a un mois seulement après s’être rétabli de fractures aux vertèbres T4 et T5 en décembre. Il avait d’ailleurs remporté les deux épreuves de Deer Valley. Comme il sera très difficile pour lui de décrocher cette saison le globe de cristal, ces Championnats du monde ont une saveur particulière.

Il pourrait mardi ajouter un autre titre à sa collection s'il remporte aussi l'épreuve des bosses en parallèle. Il s'était d'ailleurs offert le doublé il y a deux ans.

Sa performance en simple augure bien pour le reste de la compétition.

Ça me met en confiance, affirme le skieur. Demain (mardi), j'ai quand même une heure d'entraînement pour apprendre le parcours rouge. Je connais ma ligne, mais je vais devoir m'adapter au côté rouge si je veux gagner. Ce soir, je vais m'endormir tôt. J'ai les jambes un peu fatiguées, mais je suis sûr que je vais être à 100 % demain. Je vais tout donner et vider ma tank!

Le Québécois Laurent Dumais a pris le 6e rang.

C'était vraiment une bonne journée, a-t-il déclaré après la course. Je suis content, je me suis qualifié 8e en partant ce matin. Après ça, je me suis rendu en super finale et c’est ça que l’on vise. J’ai fait quelques erreurs que j’aurais pu éviter. Mais en général, je suis vraiment content de ma performance aujourd’hui.

Aux mondiaux de Deer Valley en 2019, il avait fini au 24e échelon en simple. En décembre dernier, il avait terminé 10e à la Coupe du monde d’Idre Fjäll. Le skieur de 24 ans a connu une belle progression au cours des derniers mois, malgré une saison particulière.

C’est sûr qu’avec la COVID, on ne savait pas trop si on allait avoir une saison, quels protocoles seraient mis en place pendant les événements. Cette année, je ne voulais pas me créer d’attentes. Je voulais juste m’ajuster pour l’année prochaine, parce que ce sera les qualifications pour les Olympiques et, après ça, il va y avoir les Jeux. Je n'avais pas vraiment d’attente pour cette saison, mais j'ai une belle progression quand même.

Laurent Dumais termine 6e aux mondiaux

Le Britanno-Colombien Brenden Kelly a conclu à la 17e position. Kerrian Chunland, de Québec, et Gabriel Dufresne, de Repentigny, ont respectivement pris les 22e et 33e rangs.

Chez les femmes, la Française Perrine Laffont a été sacrée championne, devant la Kazakhe Yuliya Galysheva et la Russe Anastasiia Smirnova.

Justine et Chloé Dufour-Lapointe ont terminé respectivement aux 12e et 16e rangs. Sofiane Gagnon, de Whistler, a suivi au 19e.

Les soeurs Dufour-Lapointe n'accèdent pas à la grande finale

Les Canadiens seront de retour en action mardi lors de l'épreuve des bosses en parallèle.

Radio-Canada Sports présente en webdiffusion les Championnats du monde de ski acrobatique de la FIS.Cliquez ici pour le détail de notre calendrier de diffusions.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !