•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wilfried Nancy prêt à tenir les commandes du CF Montréal

Il observe des joueurs de soccer durant un entraînement.

Wilfried Nancy

Photo : Gracieuse de l'Impact de Montréal

Il ne fait aucun doute dans l'esprit de Wilfried Nancy : l'instructeur adjoint du CF Montréal se sent mûr pour gravir le dernier échelon qui le sépare du poste d'entraîneur-chef.

Le départ de Thierry Henry, quatre jours avant l'ouverture du camp d'entraînement, a forcé la direction à confier l'équipe à l'un des adjoints sur une base intérimaire. Nancy en a donc hérité en attendant la nomination d'un nouvel entraîneur-chef, un rôle convoité par le Français de 43 ans.

Aujourd'hui, bien sûr, je me sens prêt. L'objectif, dans un premier temps, c'est d'amener de la stabilité en ce qui concerne le club et les joueurs. Je suis très content de prendre les commandes de l'équipe d'une façon intérimaire, affirme-t-il sans détour.

Je ne dis pas que je serai bientôt l'entraîneur-chef. Peut-être que c'est pour maintenant, peut-être que c'est pour plus tard. Je ne sais pas. Je suis très à l'aise avec ça, tout est clair avec l'équipe. J'ai hâte de diriger cette équipe parce que, pour moi, il s'agit d'une progression normale.

Une citation de :Wilfried Nancy, entraîneur adjoint du CF Montréal

D'abord responsable de diverses formations dans l'Académie montréalaise de 2011 à 2015, il a ensuite fait le saut avec la première équipe à titre d'adjoint à Mauro Biello. Malgré quatre changements d'entraîneur-chef depuis son arrivée en 2016, il n'a jamais perdu sa place.

Le principal intéressé se sent d'ailleurs choyé d'avoir pu côtoyer de près Biello (2016 et 2017), Rémi Garde (2018 et 2019), Wilmer Cabrera (2019) et Henry (2020). Des collaborations qui l'ont mené à travailler sur divers concepts de jeu en compagnie d'entraîneurs aux personnalités qui se distinguent l'une de l'autre.

Nancy assure qu'il y aura une continuité de la besogne accomplie par son prédécesseur parce que c'est le soccer que je prône.

J'ai passé énormément de bons moments avec Thierry étant donné qu'on avait de très, très bonnes discussions sur le soccer. Avec son accord, on a pu avoir un peu plus de liberté l'année dernière lorsqu'il était ici. On a pu échanger, s'exprimer. Ce que vous avez avec Thierry, ce sont des choses et des valeurs qui me parlent. Je vais dans cette direction-là.

Une citation de :Wilfried Nancy, entraîneur adjoint du CF Montréal

On a essayé de le mettre en place auparavant avec Thierry Henry. Donc, j'y crois beaucoup. L'idée est d'avoir une équipe proactive et dynamique, c'est-à-dire qu'elle soit autant agressive avec le ballon qu'après sa perte, renchérit-il.

Si le départ de Henry l'a surpris, il comprend très bien les motifs de sa décision, qu'il respecte. Une proximité s'est créée entre les deux compatriotes au fil des derniers mois, si bien qu'ils sont toujours en contact.

Deux groupes à unir

Le camp du CF Montréal s'est mis en branle, lundi, au Complexe sportif Marie-Victorin avec un effectif réduit. Certains joueurs ne sont pas encore arrivés au bout de leur quarantaine obligatoire de 14 jours.

Nancy ne s'en sache pas, cette situation singulière occasionne un réel casse-tête pour le groupe d'instructeurs, mais également un défi qui s'annonce excitant.

Ça fait partie de notre métier. On aura deux groupes qui ne seront pas au même niveau. Il y a le premier groupe avec lequel on travaille, on met les choses en place, je suis très content de la manière que ça s'est passé lors des deux séances. À partir de la semaine prochaine, des joueurs arriveront [...] et l'objectif est qu'à la troisième semaine tout le monde soit sur un pied d'égalité.

Une citation de :Wilfried Nancy, entraîneur adjoint du CF Montréal

Puisque la période de remise en forme se déroule en deux temps cette année, les joueurs profiteront de sept semaines de préparation avant le lancement de la prochaine campagne à la mi-avril. À titre indicatif, la troupe montréalaise a joui d'une phase préparatoire d'environ un mois en 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !